Bien rédiger ses voeux professionnels A qui adresser ses vœux

Une opportunité plus qu'une contrainte

Pour beaucoup, les vœux professionnels sont un rituel synonyme de corvée de début d'année mais bien souvent imposé par la direction. A raison. "Depuis les années 80, la relation client est ré-exacerbée dans les entreprises et les vœux sont un excellent prétexte pour établir un contact avec ses partenaires, ses clients, ses pairs", rappelle Jeanne Bordeau, dirigeante de l'Institut de la qualité de l'expression, qui a publié une étude sur la pratique des vœux en entreprise.

"Les vœux sont un excellent prétexte pour établir un contact avec ses partenaires, ses clients, ses pairs"

S'il est possible d'envoyer une carte à l'ensemble de sa base de contacts, des contraintes d'efficacité obligent pourtant à un choix. Il s'agit alors de garder en tête que l'on envoie ses vœux aux personnes avec lesquelles on est en contact direct. Cela impose une coordination à l'intérieur de l'entreprise. "On n'adressera pas ses vœux au responsable hiérarchique de son contact sans en avoir discuté avec son propre chef auparavant, met ainsi en garde Jeanne Bordeau. Imaginez que lui-même n'ait rien envoyé..."

Pour réseauter ou se réconcilier

Dans une démarche plus personnelle, les vœux sont l'occasion de rappeler à son réseau que l'on existe. C'est aussi une excellente occasion de proposer une rencontre. On évitera alors les formules trop directes et ostentiblement intéressées. "Mieux vaut expliquer que vous seriez heureux de l'entendre parler de son expérience, conseille la consultante. Commencez par parler à l'autre de lui, il finira par vous écouter aussi."

Enfin, les cartes de vœux peuvent être l'occasion de resserrer des liens distendus par un conflit ou un froid. Nul besoin alors d'insister sur le différend : mieux vaut construire son message autour de la page qui se tourne avec la nouvelle année.

Relation client