S'en tenir à son rôle

l'animateur ne doit pas intervenir comme un participant.
L'animateur ne doit pas intervenir comme un participant. © John Rowley / Digital Vision / Thinkstock

Dans une réunion, la fonction des intervenants peut être plus ou moins claire selon la position de chacun dans l'organigramme. Mais dans tous les cas, mieux vaut éviter de mélanger les rôles. "L'animateur ne doit pas intervenir comme un participant", explique par exemple Alain Chevalier-Beaumel.

Le rôle de l'animateur devant être de mener les débats, de noter les progrès et de distribuer la parole, il doit éviter de se placer au milieu de la mêlée, sous peine de fausser la discussion. De même, les leaders naturels d'un groupe doivent éviter de prendre la place de l'animateur, sous peine d'être perçus comme des putschistes. D'autres rôles peuvent aussi être définis : le time-keeper garde un œil sur la montre et le secrétaire prend des notes. Mais à chaque fois, ils doivent se garder d'utiliser leur prérogative pour orienter la discussion.