Une photo sur le CV ? Les pièges à éviter

Photo sur CV Beaucoup de candidats apposent leur trombine sur leur candidature. Mais attention, l'initiative peut desservir.

Alors, photo ou pas photo ? Au moment d'envoyer sa candidature, chaque postulant est traversé par ce doute : faut-il, oui ou non, montrer son visage sur son CV ? La règle générale est pourtant simple : pour éviter toute discrimination liée au physique, le recruteur n'est pas censé exiger de photo, sauf dans les situations où cela se justifie (emploi dans le cinéma, la publicité...).

"Il est recommandé de ne pas mettre de photo sur un CV pour éviter toute discrimination liée au physique"

"De même que l'âge n'est plus demandé sur une candidature, il est recommandé de ne pas mettre de photo sur un CV, annonce Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half. Cela empêche certains recruteurs à l'esprit malsain de rejeter un profil parce que la candidate n'est pas belle ou que le candidat est de couleur."

L'affaire est donc entendue : la photo n'est pas indispensable. Le choix du recrutement se base sur des compétences, des savoir-faire ou des qualifications, mais pas sur la couleur des yeux, la forme du visage ou la coupe de cheveux.

Un aide-mémoire pour le recruteur

Mais voilà, beaucoup de candidats passent outre ces conseils et joignent une photo à leur curriculum vitae. "Parmi les 600 à 800 CV reçus quotidiennement par Robert Half en France, environ 60% comportent une photo", estime Fabrice Coudray. A tort ou à raison, ces prétendants pensent  que montrer leur visage donne un coup de pouce à leur candidature.

Ce qui est certain, c'est qu'un visage marque davantage qu'une police de caractère. Dévoiler son apparence permet de mieux s'ancrer dans la mémoire du recruteur qui épluche des centaines de CV et rencontre des dizaines de candidats par semaine.

Pour l'aider sans prendre le risque d'être victime de discrimination, vous pouvez choisir de transmettre un CV avec photo après le premier entretien. Le recruteur connait alors votre visage et une photo de vous lui rappellera rapidement les moments passés ensemble et la (bonne) impression que vous aviez dégagée.

Réussir sa photo

En tout état de cause, si vous choisissez de joindre une photo à votre CV, faites-le correctement. Bannissez les photos Facebook sur lesquelles vos cheveux mangent la moitié de votre visage, celles prises en tenue soirée ou au bord de la piscine. Soignez aussi le cadrage, en évitant par exemple des photos en pied. Optez pour une tenue professionnelle, qui doit correspondre aux codes de votre milieu. "Un développeur ne pose pas en costume-cravate", sourit Fabrice Coudray.

image ingo bartussek fotolia
Choisissez bien votre portrait. © Ingo Bartussek - Fotolia

Si vous ne souhaitez pas payer un photographe professionnel, prenez quand même le temps de vous installer dans de bonnes conditions : fond uni, bonne luminosité, appareil photo de qualité... Et n'oubliez pas de sourire : ce n'est pas une photo destinée au passeport.

Ces conseils, souvent rabâchés, restent encore ignorés par certains candidats. Problème : ceux qui ajoutent volontairement un portrait à leur CV ne peuvent s'en prendre qu'à eux s'ils provoquent l'étonnement, la moquerie ou la stupéfaction chez un recruteur. Si une photo peut rarement déclencher un entretien, elle peut en revanche totalement décrédibiliser un candidat.

La présence en ligne

Evidemment, toutes ces préoccupations peuvent sembler en décalage avec la réalité. Ne pas mettre de photo peut sembler hypocrite à une époque où il suffit d'entrer votre nom dans Google pour découvrir votre visage.

C'est pourquoi il est primordial de nettoyer son image en ligne : les photos prises aux soirées arrosées du BDE et visibles sur Internet peuvent suffire à ternir la candidature d'un jeune diplômé au cursus pourtant prestigieux. Il est temps de soigner son profil LinkedIn ou Viadeo. Vous pouvez d'ailleurs utiliser le même cliché sur votre CV et en ligne. Raison de plus pour y apporter le plus grand soin.

 

Candidature / Curriculum vitae