Ces métiers peu connus qui se développeront demain

Certains emplois connaissent aujourd'hui leurs premiers balbutiements. Pourtant d'ici quelques années, ils vous seront sans doute familiers.

Une étude publiée récemment par SAP et the Boson Project révélait ce chiffre pour le moins percutant : 60% des métiers qui recruteront en 2030 n'existent pas encore. Une donnée cependant guère surprenante tant il est vrai que la digitalisation du travail conduit à l'apparition de nouvelles fonctions. Si certaines n'existent pas encore, d'autres sont embryonnaires et ont commencé depuis peu leurs premiers recrutements.

C'est le cas par exemple du Chief Digital Officer (CDO) ou encore du Brand Content manager, qui après s'être implantés dans les grands groupes, commence à essaimer dans les grosses PME.

Au départ confidentiels, ces métiers intéressent de plus en plus d'entreprises qui commencent peu à peu à recruter ces profils précieux. Ce qui peut s'avérer difficile car, bien souvent, la formation académique est plus lente que les besoins du marché du travail.

"La plupart de ces postes ne recruteront pas forcément sur de très gros volumes car il s'agit de cadres spécialisés. Cependant, la demande est déjà exponentielle et elle n'est pas prête de s'arrêter", avertit David Beaurepaire, Responsable stratégie et développement chez RégionsJob.

Le JDN se propose de vous faire découvrir ces métiers encore peu connus du grand public mais qui se généraliseront dans les années à venir.

Pour réaliser ce dossier, le JDN a fait appel à trois experts spécialisés dans le recrutement :

  • David Beaurepaire : responsable stratégie et développement chez RegionsJobs.
  • Philippe Burger : associé responsable des activités Capital Humain chez Deloitte.
  • Emmanuel Stanislas : directeur et fondateur de Clémentine, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers du digital.

Voici ,selon eux, les 10 métiers que le grand public connaîtra demain :

 

Et aussi

 

E-RH