Le management , arme secrète pour assurer la pérennité de l'entreprise ?

L'importance du management pour faire vivre l'opérationnel n'est plus à prouver. Dans un contexte chahuté et incertain, c'est bien la qualité de ce pilotage qui assurera à l'entreprise sa longévité.

Qu'est-ce qui constitue le cœur d'une entreprise ? C'est l'opérationnel, c'est à dire l'ensemble des activités qui permettent de produire et de vendre des biens ou services pour un marché. Mais que serait cet opérationnel s'il n'était pas managé ?
Sans management serait-il possible de vendre le bon produit au bon client au bon prix ? De suivre les commandes ? De recevoir ses commandes de matières premières en temps utile pour produire ? De livrer à l'heure ?...
Depuis son origine à la fin du XIXe siècle, le management a bien évolué sous l'influence de nombreux psychologues, sociologues et écrivains comme Frederick Taylor, Adam Smith, Henri Ford, Henri Fayol, Mary Parker Follett, Max Weber, Peter Drucker ou Michael Porter. Aujourd'hui à nouveau pointé du doigt et critiqué, faut-il pour autant faire le procès du management de ces trente dernières années ?
Une chose est sûre, il est temps aujourd'hui de manager différemment et de façon plus adaptée au XXIème siècle  :
* en manageant l'opérationnel (management de proximité) ;
* en étant capable de manager l'entreprise dans son ensemble (les activités de support et de soutien, le capital humain, les moyens de productions, les infrastructures...) en intégrant les éventuels sous-systèmes (qualité, environnement, santé et sécurité au travail, management des risques, management de projet...) ;
* en s'appuyant sur un management stratégique de l'entreprise (donner du sens, fixer l'objectif cible...) ;
* en déployant ces orientations stratégiques à tous les niveaux de l'entreprise ;
* en écoutant les retours du terrain pour ajuster, affiner et améliorer.

Le système de management de l'entreprise, pour manager l'entreprise comme un système
Pour que l’entreprise soit un tout cohérent, un système vivant équilibré, une chaîne produisant de la valeur et de la performance durable pour ses parties prenantes, elle doit être managée ; et pas de management sans système de management !
Les entreprises doivent faire face à de nombreux défis (performance,  changement, adaptabilité, exigences croissantes...). Face à ces défis et à ces exigences, le système de management présente de nombreux intérêts (multitude d’objectifs, alignement stratégie-opérationnel, pilotage, innovation, de satisfaire les attentes de toutes les parties prenantes, accroissement de valeur, interactions entre les parties prenantes).
Un système est une combinaison ordonnée d’éléments réunis de manière à former un ensemble cohérent et équilibré servant un but déterminé (système éducatif, système métrique, système d’exploitation, système d’information, système de production, système de défense, système nerveux, système digestif... et système de management). Il est composé d’un capital humain organisé (compétences, responsabilités, autorités...), de processus (activités, interactions, contrôles…) et de moyens et outils contribuant à la délivrance d’un résultat cible, d’un produit ou service répondant aux besoins des différentes parties prenantes et visant un objectif cible commun (stratégie).
Le système de management donne des règles du jeu avec du jeu dans les règles (l'esprit, pas la lettre).
Il est le garant de la longévité de l'entreprise notamment par trois leviers :
- une valorisation du capital immatériel,
- l’accroissement de la capacité d’adaptation au changement,
- l’innovation.
C'est un moyen sûr pour conduire l'entreprise sereinement et dans la bonne direction, et surtout un levier incontestable pour lui donner de la valeur et une performance durable !
Et parce que la vraie vie n'est pas un long fleuve tranquille, parce que les prédateurs, les manipulateurs, les jaloux, les dragueurs... jalonnent la route de l'entreprise, parce que les imprévus, les agressions du temps et les changements de contexte sont nombreux, parce qu'il vaut mieux maîtriser que subir, le management de l'entreprise doit savoir s'adapter (recentrage de la la stratégie, écoute, prise de risques, anticiper les événements....) notamment grâce à des moyens simples comme le PDCA (Plan-Do-Check-Act, roue de Deming, boucle d’amélioration).

Pour en savoir plus, "solutions pour... Intégrer le système de management de l'entreprise", Vincent Iacolare & François Lorek (Afnor Editions, 2011)

Autour du même sujet