Développer sa chance pour doper sa carrière, mode d'emploi

Selon une étude menée dans 15 pays par Linkedln début 2012, 84% des 7.000 personnes interrogées attribuent leur réussite professionnelle au facteur chance. La France est le 4è pays le plus chanceux, ce qui laisse pantois connaissant notre pessimisme bien légendaire.

Qu'est-ce que la chance ? Est-elle le fruit du hasard ou une capacité ? Pourquoi certaines personnes ont le sentiment d’être nées sous une bonne étoile et d’autres ont la certitude d’être maudites des Dieux ?
La chance n’est en rien une bénédiction mais bien une capacité qui se travaille et se développe, affirme le professeur Richard Wiseman, spécialiste sur le sujet. Booster sa carrière passe en effet par le développement de cette capacité.
Pour mettre « toutes les chances » de votre côté, appliquez les 4 principes suivants :

Principe 1 : Provoquer les opportunités

Développer et entretenir son réseau relationnel
Faites connaître votre projet d'évolution professionnelle à TOUT votre entourage : votre manager, les ressources humaines, votre réseau professionnel mais aussi vos amis ou des personnes que vous croisez dans le cadre de vos loisirs et dans la vie de tous les jours.
Soyez présents sur Internet : inscrivez-vous sur les réseaux sociaux professionnels mais aussi personnels. Soyez actifs au sein de communautés qui pourraient servir votre ambition. Postez des billets, faites des commentaires au sein de forums, initiez de nouveaux sujets.
Participez à des manifestations en lien avec votre projet pour vous faire connaitre (forums, salons, conférences…). Repérez les personnes qui pourraient nourrir vos réflexions si vous n'avez pas d'idée précise. Entrez en contact avec des professionnels qui pourraient vous "ouvrir des portes" et demandez leur avis   (Comment ont-ils réussis ? Quels seraient leurs conseils ? Connaitraient-ils des personnes qui pourraient vous aider ou vous renseigner ? …).

Être attentif à TOUT ce qui se passe autour de vous
La plupart des personnes ont une « perception sélective » de la réalité, ce qui signifie qu’elles vont observer et être attentives à une partie de la réalité.
Apprenez à prendre en compte l’autre partie de la réalité, à développer une vision globale sur ce qui se passe autour de vous. Questionnez, demandez des explications, des précisions.
Apprenez à vous mettre à la place de ceux qui ne pensent pas comme vous pour accéder à de nouvelles perceptions des évènements.

Faire preuve de curiosité et être ouvert à la nouveauté

Jamais notre monde n’a connu autant de changements si rapides et diversifiés. Apprenez à considérer toutes ces évolutions comme des opportunités à saisir. Essayez de vous intéresser à un maximum de sujets.
La vie étant un énorme système, recherchez les liens qu’il pourrait y avoir avec vos projets. Certains évènements en dehors de votre contexte peuvent générer de nouvelles idées.

Se montrer ouvert et chaleureux vis-à-vis des  autres
Il s’agit ici de la manière dont les gens chanceux se comportent avec les autres. Comme ils s’attendent à faire des rencontres fructueuses et enrichissantes, ils ont un comportement accueillant, et « souriant », ce qui génère de la sympathie et l’envie chez les autres d’entrer en relation avec eux.
Développez un comportement avenant, chaleureux et tolérant avec les autres, ils en feront de même avec vous. Et si ce n’est pas le cas, persévérez, vous verrez qu’ils finiront par le devenir.

Principe 2 : Miser sur ses talents

Prendre conscience et avoir confiance en ses capacités
Il s’agit ici d’écouter le résultat conscient de son processus de raisonnement inconscient, cette petite voix intérieure qui vous dit ce qu’il faut faire, autrement dit, se faire confiance.
Si vous doutez de vous, échanger avec des personnes de confiance. Observez ce qu'elles auraient et qui vous manquerait de manière à identifier vos axes de développement en la matière.

Investir et développer  ses capacités
Listez vos points forts, ce que vous êtes capable de faire avec succès, facilité, naturel et plaisir.
Une fois identifiés, réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour les valoriser et les développer encore et encore. Apprenez à construire votre vie autour de vos sources de plaisir et de réussite.

Principe 3 : Nourrir ses ambitions

Considérer que tout est possible
Abraham Lincoln perdit 23 fois aux 26 élections auxquelles il se présenta, mais il ne cessa jamais de croire en sa capacité de devenir Président des États-Unis. Les personnes ambitieuses ont toutes un point commun : elles croient en leurs projets.
Si vous n’en êtes pas certains, nourrissez-vous d’exemples vécus, de témoignages de personnes que vous admirez pour ce qu’elles ont fait.
Évitez toute personne négative ou qui se nourrit du mal-être des autres (et si, il en existe), elles ne sont d’aucun intérêt. En revanche, entourez-vous de personnes qui sont à la fois bienveillantes et critiques, pour vous permettre d’éprouver votre projet et l'adapter si nécessaire. 

Faire preuve de souplesse et de persévérance
Un bébé tombe 2.000 fois avant de savoir marcher. Chacun a en soi cette capacité à persévérer, s’il y croit.
Si vous estimez que votre projet d'évolution professionnelle sera aisé parce que vous avez pensé à tout, vous vous trompez. Le chemin sera très certainement semé d’embuches, tous les entrepreneurs vous le diront.
Différenciez opiniâtreté et persévérance. LA bonne solution est un mythe. Il n’existe que des solutions dont l’une d’entre elles est la plus adaptée. Apprenez alors à explorer toutes les possibilités, à tester, ajuster, modifier votre projet.

Principe 4 : Positiver et Persévérer

Relativiser et apprécier ce que vous avez déjà de positif dans votre vie
Les personnes chanceuses s’attachent à rechercher le côté positif d’une situation négative, se disent que cela aurait pu être bien pire que ce qu’elles ont vécu. Sachez apprécier ce que vous avez déjà pour vous maintenir dans une dynamique positive. 

Considérer que tout évènement peut être une opportunité pour soi
L’expérience n’est pas ce qui arrive à une personne mais ce que la personne fait de ce qui lui arrive. Il n’y a pas d’erreurs ou d’échecs, juste des occasions d’apprendre sur soi, les autres, le monde.

Alors, avez-vous eu de la chance de découvrir cette chronique ou est-ce le hasard ?

 

Autour du même sujet