Un nouveau modèle économique pour les licences à l'ère numérique ?

Les licences se développent à travers les séries télé, les livres, les produits dérivés… et aujourd’hui avec l’avènement des nouvelles technologies, à travers les outils numériques.

Les nouvelles plateformes VOD, les e-books, les applications sur smartphones et tablettes sont autant de nouveaux supports de visibilité pour les licences.
En effet une licence peut être déclinée sur plusieurs supports. Par exemple la série télé peut être disponible sur une plateforme VOD afin de voir ou revoir les épisodes de la série. Les livres sous licences peuvent être disponibles via les digi-books, où plus d’1/4 des titres sont des licences. Dans le top 50 on retrouve des licences fortes comme : Cars, Le chat botté, Dora, Spiderman, Marvel, Winnie, Raiponce, Kerity, l’apprenti père Noël, Pénélope…
Autre support et pas des moindres, les applications. Le marché des applications est un marché en forte croissance estimé à 5 milliards d’euros où dominent deux catégories : les livres et les jeux. L’avenir est prometteur avec une augmentation prévue de 30%  par an jusqu’en 2015. Sans compter que 45% des utilisateurs d’applications sont des enfants ce qui représente de nombreux consommateurs potentiels pour les licences.
Parmi les jeux sur applications, dans le top 50, on note une présence forte des jeux de plateau : UNO, Scrabble, Trivial Pursuit, Monopoly. Egalement les jeux de plateforme : Tintin, Dora, Oui Oui, Les Tuniques bleues, Ben 10 et les jeux d’émission TV  comme Qui veut gagner des millions.
Ces nouvelles formes de licences posent également la question de la rémunération et des modèles économiques qui changent. En effet, il existe toujours des formes de monétisation par l’édition, la co-édition ou la licence en tant que telle mais aujourd’hui on se dirige plus vers la vente à l’acte, l’achat in-app, l’abonnement ou encore le freemium. Rien n’est figé et tous les modèles sont bons à tester !

Autour du même sujet