Réseaux sociaux : scinder les aspects pros et privés pour mieux gérer son e-réputation

La question de la présence sur les réseaux sociaux ne se pose plus. Aujourd’hui, la principale problématique est la gestion de sa visibilité et de son image sur internet, c'est-à-dire la gestion de son e-réputation.

Bien que l’on distingue des réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo…) et des réseaux plus privés (Facebook, MySpace…), on constate que, les plates-formes de réseaux sociaux sont toutes susceptibles d’être utilisées conjointement pour un usage professionnel et pour un usage privé.
Selon l’étude de la Cegos*, à titre professionnel, les salariés déclarent à 61% détenir et utiliser leur compte Facebook et à 9% utiliser Viadeo et 6% LinkedIn.

Le Web est un incroyable outil de gestion de carrière et peut être d’une nuisance destructible. Pour une e-réputation efficace, il est conseillé de scinder les deux aspects de votre vie : les sujets privés et les sujets professionnels.

Comment faire ?

Le contenu d’un réseau social à vocation professionnelle :

* Nom : utiliser votre véritable patronyme,
* Photo : insérer une photo professionnelle (photo cadrée, en costume, de bonne résolution…),
* Contenu : présenter votre parcours (études, entreprises,…) sans fautes, de façon ordonnée,
*
Contenu valorisant : ajouter vos articles, interviews…
*
Les actualités de votre structure…
*
Mots-clefs : l’ajout de mots clefs améliorera le référencement qualifié. Les mots-clefs doivent couvrir un périmètre large et précis.

Le contenu d’un réseau social à vocation personnelle :

* Nom : utiliser un pseudo. Dès lors, il sera difficile pour des recruteurs, clients, prospects de trouver sur internet des informations privées et peut-être gênantes…
* Photo : n’insérez pas la photo ‘professionnelle’ car elle sera retrouvée par ‘google images’… Insérez des photos privées, avec en légende le pseudo.
* Contenu : éviter des mots-clefs liés à votre profession, éviter de citer le nom de la société, de vos collègues car ils seront référencés…

A retenir :

1/ Distinguer les contenus relevant du privé en utilisant un pseudo et

2/ du professionnel, en utilisant votre patronyme.

3/ Les images sont également référencées.

4/ Ne pas dénigrer une personne physique et morale sur les réseaux sociaux.

Pour aller plus loin : si vous êtes gérant, partner, dirigeant, community manager, il est conseillé de soumettre une charte d’utilisation des réseaux sociaux à vos collaborateurs, afin de ne pas nuire à l’e-réputation de votre structure.

---------------------------
*
L’Observatoire Cegos a mené une enquête auprès de 1 200 salariés et 300 responsables de réseaux sociaux dans les entreprises afin de mieux comprendre l’impact des médias sociaux sur l’activité professionnelle (janvier 2012).

Autour du même sujet