L’innovation par la formation et le recrutement

Une étude réalisée par l’IFOP en 2013 pour Grenoble Ecole de Management montre que la formation développe les compétences et favorise l’innovation au sein des entreprises. 87 % des dirigeants interrogés considèrent que la formation est le meilleur moyen pour favoriser l’innovation.

La formation favorise l’innovation

87 % des dirigeants sondés pensent que les ressources humaines de l’entreprise peuvent contribuer à favoriser l’innovation en développant des compétences par la formation. 82 % d’entre eux pensent que c’est en veillant à la diversité des profils en termes de formation et d’expérience que l’on favorise l’innovation en entreprise. Trois quarts des interviewés pensent également que c’est en intégrant de nouveaux salariés ayant de nouvelles compétences que l’on favorise l’innovation (77 %).

Une mission du service RH 

Les dirigeants considèrent ainsi que le service RH participe au processus d’innovation au sein de l’entreprise ; l’une de ses missions essentielle étant de repérer les talents, de développer les compétences des employés et de favoriser la diversité. Les dirigeants reconnaissent qu’investir dans la formation et dans le recrutement de profils différents mais complémentaires est l'un des éléments qui favorisent l’innovation et la conquête de parts de marché importantes. La majorité des sondés reconnait cependant n’accorder sans doute que trop peu de moyens pour cela.

L’importance de la culture interne

Cette étude souligne également le fait que l’implication du personnel et la culture de l’entreprise contribuent énormément au succès d’une démarche d’innovation. C’est l’avis de 77 % des dirigeants interrogés pour lesquels l’implication des employés et la culture interne de l’entreprise ont joué un rôle important en termes d’innovation, 50 % mettant également en avant l’importance d’attirer de nouvelles compétences et d’adopter de nouvelles démarches créatrices.
Le lien existant entre le recrutement, la formation et l’innovation est ainsi clairement mis en valeur par cette étude. Pour les entreprises souhaitant innover, il parait donc important :
  • De favoriser le recrutement de nouvelles compétences susceptibles d’apporter de nouvelles idées et de nouvelles méthodes.
  • De former le personnel en développant ses compétences et sa créativité. Les dirigeants interviewés souhaitent renforcer cette piste et estiment qu’un travail de communication est nécessaire pour convaincre et impliquer l’ensemble les employés (et des services) à prendre part au projet.
Etude « Les dirigeants face à l’innovation »  menée en avril 2013 par l’IFOP pour Grenoble Ecole de Management sur un échantillon de 400 dirigeants d’entreprises françaises de plus de 10 salariés des secteurs de l’industrie, du BTP et des services
 

Innovation / Recrutement