Transformation digitale : quand la génération X prépare le terrain à la génération Y

Les entreprises n'ont pas le choix. Elles digitalisent leur activité, leur process et leurs modes de management. Et contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les jeunes générations qui se cachent derrière cette tendance.

D’après une récente enquête réalisée par Forrester Consulting[1], les prédécesseurs de la génération Y (les membres de la génération X nés entre les années 60 et le début des années 80) sont les principaux influenceurs, architectes et moteurs de la transformation digitale en entreprise. Ceux-ci ouvrent ainsi la voie à leurs cadets qui, à long terme, recueilleront les nombreux bénéfices de l’entreprise digitale.

 

L’étude indique que les entreprises désireuses d’optimiser leurs efforts de transformation digitale doivent accorder davantage d’attention aux différentes générations qui composent leur équipe dirigeante (et équipe dirigeante en formation). Sur quels atouts de chaque génération doivent-elles capitaliser pour maximiser le potentiel d’innovation et le succès de l’entreprise ?

 

Adopter pleinement le digital

Une approche dictée par la transformation exige des entreprises qu’elles adoptent un éventail de stratégies digitales au service de leurs clients, fournisseurs, partenaires et employés. Concrètement, cela veut dire faciliter le changement dans l’organisation et l’adaptation aux fluctuations des demandes des clients et à la lutte avec des concurrents existants ou nouveaux venus.

 

Cette révolution digitale, appelée "ère du client", a un impact sur la façon dont les entreprises pensent et construisent leur succès. Prenons l’exemple d’un client qui appelle une entreprise pour poser une question sur un produit. Il reçoit en réponse un SMS avec un lien l’amenant vers une page web mobile où il peut commander ce qu’il souhaite en cliquant simplement sur "Acheter", sans avoir à répéter aucune des informations déjà communiquées par téléphone au service client. Cela constitue une illustration parfaite de l’évolution digitale de l’entreprise.

 

La génération X plus consciente des impacts

Comment une entreprise entame-t-elle son parcours digital ? A première vue, le Directeur général, épaulé par d’autres responsables de l’entreprise, est le plus à même de mettre cette transformation en route, en alignant la stratégie et les technologies pour améliorer l’innovation, la satisfaction client, le chiffre d’affaires ainsi que l’efficacité et la compétitivité de l’entreprise. Or, selon l’étude, les plus solides champions en son sein se trouvent parmi les leaders de la génération X.

 

Interrogés sur ce qu’ils pensent être les principaux moteurs de la transformation digitale, les baby-boomers sont les plus enclins à citer la "croissance du chiffre d’affaires" comme l’une des motivations, tandis que les membres de la génération X mettent davantage l’accent sur la manière dont le changement digital peut améliorer le fonctionnement de l’entreprise elle-même.

 

51 % des membres de la génération X ayant répondu à l’enquête déclarent que l’amélioration des délais de mise sur le marché est un moteur de changement, contre 42 % des baby-boomers et à peine 30 % des membres de la génération Y. Les membres de la génération X sont également bien plus nombreux à penser que la transformation est motivée par un désir de stimuler l’innovation et la commercialisation de nouvelles offres (47 %, contre 32 % des baby-boomers et 37 % des membres de la génération Y) et de créer une expérience client transparente et harmonisée entre les différents canaux (49 %, contre 32 % et 34 % respectivement).

 

La génération X, non seulement comprend ce qui motive la transformation digitale et comment en mesurer le succès, mais elle appréhende aussi clairement les impacts de cette transformation sur différents aspects de l’entreprise.

 

Donner le pouvoir aux employés

Tandis que les membres de la génération Y sont plus enclins à comprendre les avantages de la transformation digitale aujourd’hui, ce sont ceux de la génération Y qui bénéficieront de bon nombre d’entre eux sur le long terme, d’un point de vue non seulement commercial mais aussi culturel. Les plus jeunes employés ont plus de chances que les autres de reconnaître que le changement digital contribue à améliorer la satisfaction du personnel et la culture d’entreprise.

 

Disposant de ces informations, écrit Forrester, les entreprises peuvent favoriser le succès de la transformation en promouvant des membres de la génération X, férus de digital, à des postes plus élevés dans la hiérarchie, tout en prenant soin d’associer la génération Y aux décisions touchant à l’avenir.

 

Un groupe possédant les compétences et la mentalité spécifiques nécessaires pour mener le changement digital dans une entreprise est constitué des responsables technologiques de la génération X, qui affichent de solides connaissances métiers et capacités techniques. Il convient toutefois de faire sortir ceux-ci des départements informatiques pour leur faire intégrer les équipes dirigeantes et opérationnelles de façon à promouvoir les compétences pluridisciplinaires indispensables à la conduite des changements futurs dans l’entreprise. Les membres de la génération X, qui sont les leaders de la transformation digitale, mettent en place ces processus destinés à assurer demain le succès de la génération Y.

 

Une meilleure compréhension des atouts spécifiques des différentes classes d’âge peut contribuer à multiplier les chances d’une transformation digitale fluide au service de la compétitivité de l’entreprise, pour aujourd’hui et pour demain. C’est bien chaque composante de l’entreprise qui doit apporter sa pierre au succès du processus de transformation digitale pour obtenir un maximum d’impact et mettre l’entreprise en position de réussir.


[1] Etude commandée en octobre 2016 par OpenText et intitulée It’s Not What You Think: Gen X-ers, Not Millennials, Are Driving Digital Transformation

Autour du même sujet