Les gestionnaires de portefeuille plus actifs dans les AG

L'Association Française de Gestion note une amélioration de la participation dans les assemblées générales des organismes de placement collectif en valeurs mobilières. La loi de sécurité financière de 2003 les oblige à publier des documents précisant leur politique en termes de vote ainsi que leur exercice de ce droit. Mais ces informations, si elles concernent les clients institutionnels, n'intéressent guère les particuliers (82 % d'entre eux ne formulent jamais de question à ce sujet auprès de la société de gestion). Cependant, la montée des préoccupations en matière de bonne gouvernance a amené les deux tiers des OPCVM interrogés à accentuer leur implication. Ils attendent aujourd'hui une simplification de la procédure du vote.

OPCVM