Prime de Noël 2017 : versement, montant et bénéficiaires

Prime de Noël 2017 : versement, montant et bénéficiaires Le montant de la prime de Noël 2017 a été dévoilé le lundi 4 décembre. Cette aide est versée par l'État à certains bénéficiaires d'allocations sociales. Montant, date de versement, bénéficiaires... Voici ce qu'il faut connaître.

Depuis 1998, les personnes bénéficiant de diverses aides sociales (RSA, ASS...) peuvent bénéficier d'une prime exceptionnelle versée au mois de décembre : la prime de Noël. Malgré le changement de président de la République, la prime de Noël est reconduite sur l'année 2017. Contrairement à certaines rumeurs, elle n'est pas supprimée. 

La ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn a annoncé son montant pour l'année 2017 le lundi 4 décembre au matin :

  • Personne seule : 152,45 euros
  • Deux personnes (couple sans enfant ou parent seul avec un enfant) : 228,67 euros
  • Trois personnes (couple avec un enfant ou parent isolé avec deux enfants) : 274,41 euros
  • Quatre personnes (couple avec deux enfant ou parent isolé avec trois  enfants) : 335,39 euros
  • Cinq personnes (couple avec trois enfants ou parent isolé avec quatre enfants) : 381,12 euros ou 396,37 euros 
  • Six personnes (couple avec quatre enfants ou parent isolé avec cinq enfants) : 457,35 euros
  • Prime par enfant supplémentaire : 60,98 euros 

Dans un communiqué il est dit que cette aide sera "attribuée à certains bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), ainsi qu'aux bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique et de l'allocation équivalent retraite". La prime sera versée sur les comptes des bénéficiaires dans le semaines du 18 décembre. Ils n'ont aucune démarche à fournir.

11:17 - Il existe d’autres aides moins connues que la prime de Noël

La prime de Noël est une aide sociale qui commence à être connue du grand public. Cependant, il existe d’autres coups de pouce financiers moins connus qui peuvent améliorer de manière sensible votre pouvoir d’achat. Le JDN a recensé les aides disponibles dans le dossier ci-dessous. 

11:16 - Prime de Noël : J-4 avant les premiers versements

La majorité des bénéficiaires de la prime de Noël recevront l’aide sous forme de virement bancaire entre le 18 et le 22 décembre sans avoir à effectuer de formalités administratives. Mais certains toucheront cette aide dès le vendredi 15 décembre. Il s’agit notamment des personnes relevant du régime agricole, donc de la mutualité sociale agricole (MSA). Précisons également que la Caf de la Réunion a annoncé que la prime de Noël sera disponible dès vendredi. Dans tous les cas, l’administration assure que l’intégralité de l’aide sera versée avant le 24 décembre afin que les bénéficiaires puissent effectuer leurs achats de Noël en toute quiétude.

11:05 - Sur Twitter Nadine Morano confirme ses propos sur la prime de Noël

Sur LCI, Nadine Morano a utilisé l’exemple de la prime de Noël pour justifier les racines chrétiennes de la France. Ses propos qui suscitent une controverse sur les réseaux sociaux sont pleinement assumés par le compte Twitter officiel de l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy. 

10:55 - Prime de Noël: Nadine Morano donne son avis

Nadine Morano était l’invitée politique de LCI le lundi 11 décembre 2017. L’occasion pour l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy qui souhaite inscrire les racines chrétiennes de la France de s’exprimer sur la prime de Noël. Selon elle, le nom de cette prime ne fait pas polémique… car il s’agit d’un don d’argent : "Je suis née en 1963, 58 ans après la loi sur la laïcité. Quand j’étais petite, on faisait le sapin de Noël à l’école. Quand mes enfants étaient petits, on faisait les œufs de Pâques. Il y a même la prime de Noël. Mais là tout le monde est content quand il s’agit de toucher de l’argent bizarrement".

08/12/17 -  16:24 - Prime de Noël : Jean Jacques Bourdin revient sur l’interview d’Hervé Berville

Le 4 décembre, le jeune député LREM Hervé Berville était l’invité politique de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. A cette occasion, l’élu des Côtes-d’Armor a éprouvé des difficultés à expliquer ce qu’était la prime de Noël. Par la suite, il s’est justifié en parlant d’un quiproquo. Dans une interview accordée à L’Opinion le 8 décembre, Jean-Jacques Bourdin confirme pour sa part que le député ne connaissait pas l’aide : "Franchement, j’aurais pu être plus rude. Il ne savait pas que la prime de Noël existait, à qui elle s’adresse, qui la verse. Je n’avais pas besoin d’insister. Sa non-réponse était telle que cela transpirait à l’antenne. Je ne suis pas là pour ridiculiser, et j’aurais pu le faire, mais ce n’est pas mon rôle. La prime de Noël, c’est tout de même difficile car cela fait des années qu’elle existe et qu’un député doit le savoir. C’est donc une véritable lacune. Mais cela peut arriver de ne pas savoir".

07/12/17 -  14:08 - Prime de Noël : du provisoire qui dure

L’idée de prime Noël est née durant l’hiver 1997. Des collectifs de chômeurs s’étaient mobilisés afin d’obtenir une hausse de pouvoir d’achat. Le gouvernement a réagi en mettant en place une prime de de Noël en 1998. Cette aide était originellement réservée aux bénéficiaires de l’ASS. En décembre 2000 les bénéficiaires du RMI et de l’API ont pu profiter de cette aide. En 2009, RMI et API ont fusionné pour donner naissance au RSA socle. Initialement conçue comme provisoire, cette aide a systématiquement été reconduite depuis sa mise en place. Et d’après la Caisse des dépôts, elle sera une nouvelle fois reconduite en 2018.

05/12/17 -  10:31 - Boulette sur la Prime de Noel : le député Berville se justifie

Le 4 décembre, le député des Côtes d’Armor Hervé Berville était l’invité politique de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Interrogé sur la prime de Noël, il a eu des difficultés à répondre aux questions du journaliste. Si l’opposition a pointé l’incompétence, le jeune élu évoque pour sa part un quiproquo. Interrogé par Ouest France, il se justifie de la manière suivante : "Il faut regarder la séquence dans son ensemble. Nous venions de parler des parlementaires, je croyais qu’il était question d’une prime versée aux députés (…). Bien sûr que je connais l’existence de cette prime. Mais quand je suis interrogé à ce propos, il est 8 heures. L’annonce de la ministre qui a confirmé son versement comme chaque année, n’a eu lieu qu’à 10 heures, ce que j’ignorais à ce moment".

04/12/17 -  11:31 - Prime de Noël: ce que dit le communiqué officiel

C’est en toute discrétion qu’Agnès Buzyn, ministre de la Santé et des Solidarités a publié un communiqué de presse le 4 décembre au matin. Celui-ci annonce le versement de la prime de Noël de la manière suivante : "Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé annonce le versement d’une prime de Noël pour certains bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) ainsi que pour les bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l’allocation équivalent retraite (AER). Cette prime, qui sera versée la semaine de Noël, s’élève à 152,45 euros pour une personne seule et monte jusqu’à 320,14 euros pour un couple avec deux enfants. Attribuée à plus de 2,5 millions de Français, le versement de la prime de Noël traduit l’engagement du Gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et pour le pouvoir d’achat des foyers modestes, engagement présent dans le Projet de loi de finance pour 2018 qui prévoit notamment la revalorisation exceptionnelle de la prime d’activité, à compter de la fin de l’année 2018".

04/12/17 -  11:19 - Les bénéficiaires de la prime n’ont pas de démarches à faire

D’après le ministère de la Santé et des Solidarités, sur l’année 2017, ce sont environ 2,5 millions de Français qui pourront bénéficier de la Prime de Noël. Contrairement au RSA ou à la prime d’activité, cette aide présente une particularité de taille : les bénéficiaires n’ont aucune démarche à faire. Ainsi, pour les bénéficiaires du RSA c’est la Caf qui versera directement la prime sur les comptes en banque. Pour les allocataires de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ou de l’Allocation Equivalent Retraite (AER) l’aide sera versée directement par Pôle emploi. Pour cela, il est toutefois nécessaire d’avoir effectué ses démarches d’actualisation à Pôle emploi.

Qui a droit à la prime de Noël ?

Pour l'année 2017, le gouvernement dirigé par Edouard Philippe a reconduit la prime de Noël. Les conditions d'éligibilité sont similaires à 2015 et 2016. Cela signifie que la prime sera distribuée aux bénéficiaires des allocations suivantes : Revenu de solidarité active (RSA), Allocation de solidarité spécifique (ASS), Allocation équivalent retraite (AER) et allocataires de la Prime transitoire de solidarité (PTS) qui sera supprimée à compter du 31 décembre 2017. Sur l'année 2016, ce sont 2,5 millions de personnes qui ont touché la prime de Noël pour un montant total de 500 millions d'euros. D'après les prévisions du gouvernement, le nombre de bénéficiaires sera le même en 2017.

Prime de Noël et RSA

Une grande partie des bénéficiaires de la prime de Noël est composée d'allocataires du RSA. Mais le montant de leur prime dépend de la composition familiale. Le nombre de bénéficiaires du RSA ayant baissé entre 2016 et 2017, il est probable que cette année le nombre de personnes touchant la prime baisse.

Prime de Noël pour les chômeurs

Attention, les personnes au chômage n'ont pas automatiquement droit à la prime de Noël. Seuls les chômeurs de longue durée qui touchent le RSA peuvent être considérés comme des ayants-droits. Les personnes qui ont bénéficié d'une rupture conventionnelle de CDI, qui ont subi un licenciement ne sont pas éligibles. En effet, elles touchent déjà des allocations chômage (dont le fonctionnement est réformé depuis le 1er novembre 2017).

Prime de Noël et Caf

Les allocataires du RSA qui ont droit à la prime de Noël s'en remettent à la Caf. C'est elle qui verse directement la somme au bénéficiaire. C'est donc le conseil départemental qui est à l'initiative. Il arrive que celui-ci décide de majorer la prime en offrant un coup de pouce. En 2016, cela a notamment été le cas du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône. Notons que les bénéficiaires rattachés au régime agricole doivent passer par la MSA.

Prime de Noël et Pôle emploi

Pour les allocataires de l'ASS, de l'AER ou de la PTR, c'est Pôle emploi qui s'occupe d'effectuer le versement. Comme pour la Caf, le demandeur est identifié comme bénéficiaire. C'est donc automatiquement que la prime sera versée sur son compte en banque. Mais dans le doute, mieux vaut être prévoyant et signaler son cas.

Prime de Noël et Conseil général

Les foyers les plus modestes peuvent également bénéficier d'une prime de Noel versée par leur commune ou leur département. Par exemple le département de Corse du Sud, verse une prime de fin d'année aux personnes seules dont le revenu est au maximum de 807 euros ou aux couples dont le revenu est de 1 242 euros au maximum. Soulignons également que des mairies versent une prime de Noel : Versailles (chèques cadeaux de 48 euros pour les familles avec enfants de moins de 16 ans et sous conditions de revenus) ou encore Puteaux (chèques cadeaux de 40 euros pour les personnes sans emploi avec des enfants de moins de 12 ans).
Pour savoir si la collectivité locale dans laquelle vous vivez propose ce type de mesure, il faut se mettre en relation avec votre conseil général ou le CCAS (centre communal d'action sociale).

Versement de la prime de Noël

Le versement de la prime de Noël a souvent lieu dans la semaine suivant l'annonce officielle du montant, c'est à dire mi-décembre. Ainsi, sur 2016, les versement se sont faits par virement bancaires entre le 12 et le 16 décembre. Chez Pôle emploi, les comptes ont été crédités dès le mercredi 15 décembre. La Caf et la MSA ont effectué les versements à partir du 15 décembre. Pour l'année 2017, la prime de Noël sera versée dans la semaine du 18 décembre.

La prime de Noël est versée automatiquement sur les comptes bancaires des bénéficiaires, qui remplissent les conditions. Aucune démarche n'est à entreprendre, ni aucun formulaire à adresser. Toutefois, en cas de non-versement, il est possible de se tourner vers l'organisme chargé du versement.

Prime de Noël : Macron

Emmanuel Macron et son gouvernement ont choisi de ne pas supprimer la prime de Noël . Cette aide sera reconduite. Les Français l'ont appris le 4 décembre. Auparavant, aucune annonce officielle n'a été faite. C'est donc une bonne surprise pour les 2,5 millions de bénéficiaires potentiels.

Montant de la prime de Noël 2016

Le montant de la prime de le montant de la prime de Noël 2016 est tombé le 13 décembre (pour 2015 l'annonce avait été faite avait été faite le 2 décembre. En 2016, elle concernait 2,5 millions de bénéficiaires. En 2014, elle concernait 1,83 millions de bénéficiaires pour un montant total de 400 millions d'euros. Pour 2015, 2,2 millions de bénéficiaires se sont partagés un montant de 512 millions d'euros.
Le barème 2016 est le même que sur l'année 2015. Il est le suivant :

  • 152,45€ pour une personne seule ;
  • 228,67€ pour une personne seule avec 1 enfant ou une personne en couple sans enfant ;
  • 274,41€ pour une personne seule avec 2 enfants ou une personne en couple avec 1 enfant ;
  • 320,14€ pour une personne en couple avec 2 enfants ;
  • 335,39€ pour une personne seule avec 3 enfants ;
  • 381,12€ pour une personne en couple avec 3 enfants ;
  • 396,37€ pour une personne seule avec 4 enfants ;
  • 442,10€ pour une personne en couple avec 4 enfants.- 457,35€ pour un adulte avec 5 enfants

Une majoration de 60,98€ est appliquée pour tout enfant supplémentaire, pour une personne seule ou en couple.
Pour les autres bénéficiaires, c'est à dire les personnes qui touchent l'ASS, l'AER ou l'ATS, le montant de la Prime est de 152,45€. Il est fixe, c'est-à-dire qu'il ne dépend pas de la composition du foyer. Soulignons cependant que les personnes qui touchent l'ASS à taux majoré ont droit à une aide d'un montant de 219,53 euros. Autre point important, même si l'aide comporte le terme Noël, elle est ouverte à toutes les personnes respectant les conditions requises.

Prime de Noël 2018

Sur l"année 2018, le montant de la prime de Noël n'est pas encore connu. Comme les années précédentes, elle sera dévoilée au moins de décembre 2018 une dizaine de jours avant les fêtes de fin d'année. Cela signifie qu'il est impossible de connaître le montant de l'aide en 2018 sur l'année 2017.


Et aussi

Aides sociales

Annonces Google