Le statut de praticien hospitalier

Le statut de praticien hospitalier désigne les médecins qui exercent dans un hôpital. Pour accéder à ce statut, il faut réussir un concours d'entrée dans la fonction publique hospitalière. Les praticiens fonctionnaires peuvent cependant poursuivre une activité libérale en parallèle.

Définition du praticien hospitalier, fonctionnaire et contractuel

La définition du praticien hospitalier comprend les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes qui occupent un poste dans un hôpital ou un établissement d'hébergement pour personnes âgées. Parmi ces praticiens, il existe deux situations différentes. Certains sont permanents et bénéficient d'un statut de fonctionnaires tout en préservant leur indépendance technique liée à la déontologie. Ces médecins doivent être reçus au concours d'entrée national. Il existe également des praticiens hospitaliers contractuels qui sont recrutés en cas de surcroit d'activité, pour le remplacement d'un permanent sur une durée donnée ou sur un poste resté vacant à l'issue des procédures de recrutement statutaire.

Le temps de travail du praticien hospitalier, temps plein et temps partiel

Les praticiens hospitaliers peuvent opter pour deux organisations de leur temps de travail. Les médecins ou pharmaciens qui font le choix du temps partiel ont l'avantage de pouvoir exercer en libéral en dehors de l'hôpital, une partie de la semaine. Les praticiens hospitaliers qui exercent à temps plein consacrent tout leur temps à l'activité hospitalière. La durée de travail hebdomadaire ne doit pas excéder en moyenne les 48 heures.

Le praticien hospitalier chef de service

Le chef de service coordonne un secteur de l'hôpital et est responsable de son organisation. Il doit assurer la permanence et la continuité des soins et définir de nouveaux protocoles médicaux. Le chef de service, comme les praticiens hospitaliers classiques, bénéficie du statut de fonctionnaire. Il occupe une fonction d'encadrement et est donc chargé de la répartition des tâches.

La retraite du travailleur hospitalier

Les praticiens hospitaliers relèvent du régime général des retraites. La loi fixe une limite d'âge, les praticiens hospitaliers ne peuvent pas exercer après leurs 72 ans. Cette limite est passée de 68 à 72 en 2015 afin de remédier au manque de praticiens en France. Les médecins de la fonction publique cotisent par ailleurs à la complémentaire retraite Ircantec.

Statuts

Annonces Google