Création d'entreprise : se faire connaître

Pas facile quand on lance une activité d'avoir de la visibilité et de faire parler de soi. Pourtant, des solutions existent.

La question est essentielle pour le créateur d'entreprise : comment faire connaître sa société, sa marque, son produit ou son offre ? Qu'il s'agisse d'une Sarl, d'une Sas, d'une Eurl... la question se pose à tous les entrepreneurs.

Pourquoi et comment se faire connaître quand on est une jeune entreprise ?

Se faire connaître doit répondre à un besoin, en l'occurrence ici celui de démarrer son entreprise, de développer au mieux son business et de le pérenniser. Mais les moyens et les manières de se faire connaître sont propres à chaque cas, et différents en fonction des secteurs d'activité.

Les paramètres à prendre en compte pour définir sa stratégie de communication sont nombreux et comprennent aussi bien l'envergure internationale ou locale de l'entreprise, que la taille du marché, le nombre de compétiteurs, le type d'offre... Pour certaines entreprises, se faire connaître passera par la publicité. Pour d'autres, il s'agira de s'entourer d'un réseau de personnalités par exemple.

Vers qui l'entrepreneur doit-il communiquer ?

Pour entreprendre une communication efficace, donner une image tout à fait positive de son entreprise et optimiser son business, le créateur, et d'ailleurs quiconque, doit impérativement procéder par étape. On ne communique pas n'importe quoi à n'importe qui.

Il faut en premier lieu identifier les cibles, les investisseurs, les clients, les fournisseurs, et leur attribuer des niveaux d'importance et d'urgence, voire des coefficients de priorité. La démarche est donc organisée et rigoureuse.

Quels sont les points à mettre en avant dans sa communication ?

Il faut dans un second temps identifier les objectifs et, ici aussi, les priorités pour préciser, ensuite, quels sont les points à mettre en avant dans sa communication.
Par exemple, si les objectifs du créateur sont d'abord de trouver des clients et ensuite de lever des fonds, il mettra en avant les clients marquants pour attirer les investisseurs. Si les objectifs sont inversés, les arguments mis en avant ne sont logiquement plus les mêmes. Il ne faut évidemment pas travestir la réalité, mais mettre en avant ce qui est spécifique au créateur, à son entreprise. Cela peut être son offre, son savoir faire, les caractères particuliers de l'entreprise au niveau institutionnel.

Quels canaux utiliser ?

Il existe une multitude de canaux qu'une jeune entreprise peut mettre en valeur. Les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter peuvent, s'ils sont habilement utilisés, constituer un levier de notoriété.
Une petite société ancrée à un territoire ne doit pas hésiter à utiliser les médias locaux (presse ou radio). Ces derniers permettent de cibler une audience proche et susceptible de vous connaître. Il en est de même pour la distribution de prospectus.

Faire appel à des professionnels de la communication est-il nécessaire ?

L'entrepreneur n'est pas obligé de faire appel à une agence spécialisée dans le conseil en communication. Suivant son projet et ses objectifs, il peut très bien réaliser toute sa communication avec des moyens internes.

En revanche, il ne faut pas négliger la presse qui est importante pour l'entreprise qui souhaite acquérir une crédibilité, car elle apporte un regard et une analyse extérieurs. Elle apporte un crédit plus fort qu'une campagne de publicité. Mais il est difficile pour une personne non avertie de remplacer un professionnel des relations presse. Il est bon de demander conseil aux experts de la branche où l'on se place, aux observateurs tels que les journalistes, qui offrent une vision sur les tendances du marché.

Comment choisit-on une agence de communication ?

Il faut privilégier les agences qui ont une vision à long terme : elles ne travaillent pas au coup par coup avec leurs clients, et choisissent au contraire de les suivre. Une agence ayant une activité transversale propose également une offre plus large, c'est-à-dire pas seulement un service de marketing direct ou de relations presse. De ce fait, son conseil est plus désintéressé, plus diversifié sur les moyens, et donc plus à l'écoute des besoins de son client.

Les conseils pour se faire connaître

En quatre mots : faîtes peu mais bien. Il ne s'agit pas pour un jeune entrepreneur de cumuler plaquette, médias, presse, site Internet, newsletter, surtout si l'entreprise est jeune, donc avec un budget le plus souvent limité, et une offre également réduite.

Communiquer c'est savoir appréhender les différents niveaux de discours qui existent. Il faut d'abord identifier à qui l'on s'adresse et ensuite seulement définir quoi dire et avec quel support. Il faut être sélectif et y aller par étape, selon ses moyens. Connaître les modèles de décision de ses interlocuteurs et comprendre ce qui se passe dans leur tête est capital pour les intéresser. L'entrepreneur doit apprendre à placer et canaliser son énergie.

Propos recueillis auprès de Thierry Wellhoff, président directeur général de Wellcom, agence conseil en communication.

Création d'entreprise

Annonces Google