Devenir instituteur, professeur des écoles

Instituteur, maître d'école ou encore professeur des écoles, trois appellations pour désigner les enseignants prenant en charge de jeunes enfants, de l'école maternelle à l'école élémentaire. Quelle formation suivre pour devenir professeur des écoles ? Quel concours passer ?

L'instituteur : un enseignant, mais aussi un guide

Les professeurs des écoles ou instituteurs sont des enseignants du premier degré et agents de la fonction publique de l'Etat. Ils enseignent en école maternelle et élémentaire (primaire) et sont polyvalents puisqu'ils enseignent toutes les matières prévues au programme.
En maternelle, ils encadrent des enfants de 2 ans et demi à 6 ans en leur proposant des activités d'apprentissage par le jeu. Ils suivent les enfants dans leur développement social et la construction de leur personnalité. C'est à cet âge que se font les apprentissages scolaires et sociaux de base : parler, lire, écrire, calculer. L'instituteur doit se montrer pédagogue, mais aussi développer un climat affectif favorable au développement de ces jeunes enfants.
En école élémentaire, le professeur des écoles enseigne à des élèves de 6 à 12 ans, doit leur apprendre à développer leur autonomie et à gérer leurs comportements, parfois difficiles. Les matières enseignées sont la lecture, l'écriture, les mathématiques, les sciences, l'histoire et la géographie.

Plusieurs formations, un seul concours de professeur des écoles

Les futurs professeurs des écoles doivent passer le concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE), accessible après admission en master 2. La réussite au concours doit être validée par l'obtention de la deuxième année de master. Les matières au programme du concours sont le français, les mathématiques, l'histoire, la géographie, l'instruction civique et la technologie. Un bon niveau dans une langue étrangère est également attendu.
Avant le concours, il est recommandé de choisir une licence adaptée avec des modules correspondant aux matières enseignées en école élémentaire et d'y ajouter des modules de psychologie, sociologie et sciences de l'éducation. Le futur professeur devra aussi réussir son brevet de secouriste et de 50 mètres natation.
Après la licence, il est conseillé d'intégrer une école supérieure de professorat et de l'éducation (ESPE) (ex-instituts universitaires de formation des maîtres ou IUFM) qui propose le master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation ou MEEF.

Débouchés et salaires du professeur des écoles

Les instituteurs peuvent exercer dans des écoles classiques ou pour des enfants handicapés ou présentant des troubles de l'apprentissage. Ils peuvent enseigner dans le public, où ils seront affectés, et dans le privét. En 2014, deux sessions de concours sont prévues (dont une exceptionnelle), avec environ 20 000 postes à la clé.
Le salaire d'un professeur des écoles en début de carrière est de 1 584 € net mensuel et peut atteindre 3 026 € en fin de carrière.

Conseils aux futurs professeurs

Réussir le concours ne suffit pas à faire des lauréats de bons professeurs ! Etre pédagogue, patient, savoir établir la relation adéquate avec les élèves, trouver le juste milieu entre autorité et proximité, tout cela ne s'apprend pas en faisant des études. Le futur professeur des écoles doit garder en tête qu'il va devoir côtoyer et suivre de très près un grand nombre d'enfants. Il est donc préférable d'apprécier leur compagnie, tout en sachant garder une certaine distance affective.

>>Voir aussi : salaire d'un professeur des écoles

Métiers