La retraite complémentaire

La retraite complémentaire est un régime obligatoire pour tous les salariés, alimenté par des cotisations patronales et salariales qui sont gérées par des caisses de retraites ou d'autres organismes habilités.

Comment fonctionne la retraite complémentaire ?

Versée en supplément du régime de base de l'assurance vieillesse, la retraite complémentaire fonctionne sur le même système de répartition. Ainsi, l'ensemble des salariés français doit pouvoir bénéficier d'une retraite complémentaire. Lorsqu'un salarié part en retraite, l'organisme auquel les cotisations ont été transférées au fil de sa carrière professionnelle évalue la pension qui lui sera versée en complément de celle adressée par la sécurité sociale.

Pourquoi cotiser pour une retraite complémentaire ?

A l'âge de la retraite, un salarié bénéficiant du versement de sa retraite à taux plein, par la caisse d'assurance vieillesse ou par la mutualité sociale agricole (MSA), ne pourra pas prétendre à toucher plus que l'équivalent de la moitié des meilleurs salaires qu'il aura touché dans sa vie professionnelle. Aussi, la cotisation auprès d'un organisme de retraite complémentaire permet de réunir des points supplémentaires ouvrants des droits à une pension complémentaire à celle versée par le régime de base. Parfois, cette part complémentaire peut constituer une pension supérieure à celle de l'assurance vieillesse.

Quels sont les différents régimes ?

Il existe deux régimes de retraite complémentaire qui rassemblent tous les organismes auxquels sont affiliés les salariés dépendants de l'assurance vieillesse : l'Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés (Arrco) et l'Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc). Les cotisations versées aux caisses Arrco et Agirc donnent droit à des points de retraite. Le nombre de points est déterminé en fonction de la rémunération du salarié. A noter que les cotisations ainsi que la valeur des points retraite Agirc et Arrco varient d'un régime à l'autre.

Quel est le rythme de paiement des cotisations de retraite complémentaire ?

Traditionnellement, les cotisations de retraite complémentaire sont distribuées sur un rythme trimestriel. Cependant, à partir du 1er janvier 2016, le rythme de paiement va évoluer et sera mensualisé. Cette mesure concerne toutes les entreprises de plus de 9 salariés et ce, peu importe le mode de déclaration (DSN ou DUCS).

Retraite