Le petit Marseillais, un renouveau propre et net

le petit marseillais a su capitaliser sur sa symbolique de l'enfance.
Le petit Marseillais a su capitaliser sur sa symbolique de l'enfance. © Le petit Marseillais

Avec le petit Marseillais, c'est le savon de notre enfance, celui qui sentait si bon la Provence qui revient sur le devant de la scène, dans sa forme classique, le cube de savon traditionnel ou dans des formes plus modernes, en gel douche ou soin de la peau.

En surfant sur la tendance de consommation authentique, la marque emblématique du savon qui s'est toujours voulu proche de la nature, a réussi à faire rimer soin et simplicité et... relancer des ventes stagnantes dans un marché de plus en plus concurrentiel. Pour accompagner ce renouveau, la PME bourguignonne, rachetée en avril 2006 par la puissante multinationale Johnson&Johnson, n'a pas lésiné sur les moyens. Elle a misé sur une campagne d'affichage massive en Ile de France et un logo fort et inchangé, l'enfant au bonnet et à la marinière.