Comment compléter ses revenus de salarié Devenir auto-entrepreneur

Vous possédez des qualités professionnelles reconnues ? Vous aimeriez être votre propre patron ? Sans quitter son emploi salarié, il est possible de devenir auto-entrepreneur. De nombreuses mesures visant à faciliter le travail indépendant des salariés existent.

 

Une solution peu contraignante

Ce choix n'implique pas forcément de consacrer beaucoup de temps à son activité secondaire. L'auto-entrepreneur est libre de s'occuper de son affaire comme il le souhaite. La seule condition pour bénéficier de ce statut avantageux est de ne pas dépasser un certain montant de chiffre d'affaires. Celui-ci est limité à 80 000 euros dans les activités d'achat-vente de biens et à 30 000 euros pour les activités de services. Au même titre que pour son travail salarié, l'auto-entrepreneur déclare ses bénéfices dans le cadre de ses impôts sur le revenu. De plus, les formalités de création de la micro-entreprise ont été extrêmement simplifiées. Il n'est pas nécessaire d'apporter une mise de départ.

 

Un large choix d'activités

De nombreux métiers s'avèrent intéressants à développer dans le cadre d'une micro-entreprise. Si vous possédez des qualités en management, en organisation, en ressources humaines, vous pouvez très facilement devenir consultant auprès des entreprises. Ou bien coach auprès de salariés qui cherchent à développer des compétences que vous possédez. De même, si l'expérience a fait ses preuves, il est également intéressant de proposer des formations aux salariés d'une entreprise.  

Ainsi, développer une activité d'e-learning peut vite devenir lucratif si l'on considère la demande croissante de cours par correspondance. Des cours d'anglais, de marketing, de finance par Internet trouveront certainement preneurs. De plus, à l'heure du pétrole cher, proposer des services à distance est une solution économique et écologique.

Les services à la personne ont également le vent en poupe. En fonction de ses talents, les services à proposer sont nombreux : décoration, assistance informatique, aide aux démarches administratives...

Enfin, de nouveaux services aux entreprises voient le jour et notamment les activités de vérification. S'assurer du bien-fondé du CV d'un candidat ou de la réalité d'un arrêt maladie suscite de plus en plus l'intérêt des entreprises.

Auto entrepreneur