Négliger la rédaction de son état-civil

Même dans ce bloc simple, un candidat peut commettre de nombreuses erreurs. © Photomontage JDN - Fotostylish - Maksium Samasiuk - Fotolia.com

L'état-civil permet au recruteur de contacter le candidat si son profil l'intéresse.  Mais même ici, une multitude d'erreurs est possible. Oublier des informations comme l'adresse e-mail ou le numéro de téléphone est rédhibitoire. "Ceci a le don d'agacer tout recruteur et de donner une impression de laxisme" se désole Philippe Vitoria. Attention à ne pas inscrire les coordonnées professionnelles de votre poste actuel, sous peine d'être mal à l'aise devant vos collègues lorsqu'un recruteur vous appelle en pleine réunion.

La photo est aussi source de maladresses : mal choisie, elle peut éliminer la candidature d'office. Philippe Vitoria se souvient de "la photo de cette femme sur son cheval pour un poste en comptabilité". Si vous n'avez aucun visuel professionnel, abstenez-vous de toute illustration.