Véronique Bédague (Nexity) "Nexity Live va révolutionner notre manière de travailler"

Le groupe immobilier lance le 6 juin une plateforme digitale pour gérer les talents et faciliter le quotidien de ses salariés, notamment grâce à un chatbot. La DRH de la société en dit plus.

JDN. Vous êtes devenue DRH de Nexity en mars 2017. Quels sont vos principaux chantiers ?

Véronique Bédague, DRH de Nexity, souhaite servir ses salariés comme Amazon sert ses clients. © Nexity

Véronique BédagueLe principal chantier est d'utiliser le numérique pour servir nos salariés aussi bien qu'Amazon sert ses clients. Le digital est un formidable outil pour détecter et fidéliser les meilleurs talents ainsi qu'améliorer le bien-être au travail. En digitalisant nos RH et nos méthodes de management, nous souhaitons favoriser les échanges, améliorer la transversalité et favoriser les interactions internes, bref accompagner l'émergence des nouveaux modes de travail.

Dans le cadre de son plan de transformation digitale, Nexity a lancé en mars 2016 l'appli Hub qui donne à tous les collaborateurs accès aux informations du groupe (métiers, RH...). Quel est le retour ?

Il a dépassé nos espérances. En moins de six mois, plus de 50% des 7 000 collaborateurs de Nexity ont téléchargé l'appli qui permet notamment de consulter sa fiche de paie, son droit aux congés payés… La prise en main a été immédiate. C'est d'ailleurs le succès de Hub qui nous a incités à déployer le projet Nexity Live. Dès le mois de juin, Hub va arrêter d'exister en temps que tel et sera incorporé dans Nexity Live.

Pouvez-vous nous en dire plus sur Nexity Live ?

C'est un projet extrêmement ambitieux qui sera lancé le 6 juin et qui va révolutionner les manières de travailler chez Nexity. Il d'agit d'un guichet unique pour tous les collaborateurs de Nexity. Nexity Live sera installé sur les ordinateurs de tous les collaborateurs et sera également téléchargeable sur les smartphones des salariés. Concrètement le service possède quatre volets : un volet talent, un volet communautaire, un volet service RH et un volet information.

"Tous les salariés pourront installer Nexity Live sur leurs propres Smartphones"

Concernant l'aspect talent, chaque salarié pourra se créer un profil dans lequel il inscrira son parcours, ses envies, ses soft skills. Cela permettra de favoriser les actions de mentoring et la détection des ressources en interne. Nexity Live permettra également de créer des communautés, des groupes de discussion. C'est une initiative utile pour la gestion de projet, l'organisation de groupes de travail éphémères ou encore pour le partage de best practices.

L'aspect service RH est quant à lui le prolongement de l'appli Hub. Enfin, Nexity Live comportera un service information qui répondra à tous les besoins des salariés. La conception de Nexity Live a été mené en concertation avec les salariés afin qu'ils se  familiarisent tous avec cette initiative. C'est pourquoi nous avons 130 ambassadeurs qui ont organisé des démos, des tutoriels ou des IT bars pour évangéliser les utilisateurs.

"Bertille, notre bot de conciergerie numérique est déjà bêta testé, c'est bluffant"

Nexity Live comportera aussi une conciergerie numérique. Quelle sera sa forme ?

Certaines grosses entreprises ont dans leur siège social une conciergerie qui permet de résoudre tous les petits problèmes de la vie quotidienne. La nôtre sera totalement digitale grâce à un bot conçu par la start-up Jobbers. Concrètement, vous cherchez un coiffeur dans le quartier, un prof d'allemand pour votre fille, le meilleur restaurant de sushis du quartier ? Posez la au bot. Son intelligence artificielle vous répond par SMS. Le service est déjà bêta testé et les résultats sont bluffants. Ce service a un coût mais nous l'offrons à tous les collaborateurs du groupe.

En plus de ce service, Nexity possède un autre bot : Nelly. Quel est son rôle ?

Nelly est un bot RH qui répondra aux questions sur la formation professionnelle, les congés… Elle a donc un rôle plus professionnel que le bot conçu par Jobbers.

La génération Z débarque en force sur le marché du travail. Chez Nexity avez-vous mis en place des procédures particulières en matière de recrutement ou d'intégration ?

"Les collaborateurs plus âgés que la génération z sont également demandeurs d'une entreprise qui casse les silos"

Le premier axe sur lequel nous nous penchons est le télétravail. Au courant du mois de juin, nous allons ouvrir des négociations pour le généraliser et le cadrer. L'objectif est de le mettre en place d'ici janvier 2018. Nous essayons également d'instaurer un management qui fait la part belle à l'autonomie, à la transversalité et à la créativité. Nous comptons énormément sur le projet Nexity Live pour accélérer le processus. Evidemment, cette stratégie a pour but d'attirer et de fidéliser la génération Z. Mais les collaborateurs les plus âgés sont également demandeurs d'une entreprise qui casse tous les silos.

Et aussi

Nexity / E-RH