L'absentéisme augmente avec la crise

Entre 2007 et 2008, l'absentéisme a fait un bond auprès des salariés français. Selon le baromètre d'Alma Consulting, issu d'une enquête auprès de 200 entreprises, le taux d'absentéisme est passé de 3,69 % en 2007 à 4,85 % en 2009. Cela représente près de 18 jours d'absence par an en moyenne par salarié. C'est dans les PME que l'absentéisme est le plus élevé, puis dans les très grandes entreprises.
Si 90 % des arrêts de travail sont liés à la maladie, les DRH interrogés y voient bien souvent une conséquence de la crise. Ils placent en parmi les causes principales d'arrêt de travail la démotivation (25 %), leur faible implication dans le travail (22 %) ou encore le faible sentiment d'appartenance à l'organisation.

PME