Le risque d'être asthmatique est particulièrement élevé

Les enfants serait plus sensibles à l'asthme dans les zones urbaines. © WavebreakMediaMicro - Fotolia.com
Les enfants qui ont grandi dans des zones urbaines pourraient avoir un taux plus élevé d'asthme, selon une étude menée en 2010 sur plus de 500 familles urbaines.
Une explication possible serait le fait d'être exposé à plus de stress, plus de polluants intérieurs, de microbes, d'allergènes. Tout cela affecterait le développement du système immunitaire, ont expliqué les chercheurs. (Cependant, d'autres études indiquent que la maladie peut être plus simplement diagnostiquée et traitée dans les villes.)