Partir travailler à l'étranger

quelle sera votre destination ?
Quelle sera votre destination ? © Delphimages - Fotolia.com

Bien préparée, l'expérience de l'expatriation peut se révéler à la fois enrichissante d'un point de vue professionnel et passionnant d'un point de vue personnel. Du Canada au Brésil, de la Chine à Dubaï, les destinations attractives pour les Européens sont légions. Cependant, partir travailler à l'étranger n'est pas sans risque. Un marché du travail difficile, une administration tatillonne ou encore une intégration difficile peuvent mettre un terme prématuré à l'entreprise. Et précipiter le retour dans l'Hexagone.

Pour limiter les risques de déconvenue, il peut être tentant d'utiliser le congé sabbatique. En cas d'échec, le retour dans l'ancienne entreprise reste programmé. Par ailleurs, ceux qui souhaitent vraiment retrouver leur bureau peuvent tout à fait cantonner leur expérience à l'étranger aux 11 mois que dure au maximum un congé sabbatique. Et ajouter, sans risque, une jolie ligne à leur CV.