Santé au travail : le risque pyscho-social au premier rang des consultations

Le risque psycho social prend la première place dans les consultations de pathologies professionnelles révèle une étude du Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P) pour l'année 2007.
Les consultations pour risque psycho-social, en représentant 27 % des cas, s'inscrivent à la première place des consultations pour pathologies. La montée de ces préoccupations est une tendance lourde depuis ces dernières années et dans 80 % des cas, elles sont imputées au travail.

Tous ne sont pas affectés de la même manière par ce phénomène, le secteur des services étant le plus concerné par ces troubles, alors que les secteurs industriels le sont peu. De même, les femmes consultent plus que les hommes pour ces troubles (72 % de patientes versus 28 % de patients).

Parmi les autres causes de consultation figurent : les pathologies respiratoires pour 19 % des patients, les maladies de la peau pour 15 %, les maladies du système ostéo-articulaire pour 13 % et les cancers pour 9 %. En particulier, les consultations pour maladies liées à l'amiante ne diminuent toujours pas. Les cancers broncho-pulmonaires dominent largement parmi les cancers professionnels dans ces consultations (72 %), témoignant de l'importance du risque lié à l'amiante et aux autres substances chimiques cancérogènes.

Autour du même sujet