Intégrer une équipe déjà soudée Petit à petit, affirmez-vous au milieu des autres

imposez-vous !
Imposez-vous ! © Suprijono Suharjoto - Fotolia.com

Ne pas faire de vague est probablement un comportement raisonnable dans un premier temps. Cependant, il va falloir rapidement trouver votre place au sein du groupe et ne pas simplement attendre dans votre coin que l'on vous confie des missions.

Votre position variera selon les configurations. Si vous remplacez quelqu'un, temporairement ou définitivement, le périmètre des tâches qui vous reviennent est clairement défini au préalable. En revanche, la situation est beaucoup plus complexe dans les autres cas, par exemple lors d'une création de poste. Ne l'oublions pas : l'équipe se connait parfaitement et fonctionnait probablement très bien avant votre arrivée. Elle peut donc sans problème continuer sans vous. Et n'attendez pas nécessairement de l'aide du côté de la hiérarchie. Votre responsable peut considérer comme saine cette période de compétition entre collègues et laisser la situation se décanter d'elle-même sur le mode "que le meilleur gagne". Une telle période peut rapidement devenir inconfortable mais ne doit cependant pas vous conduire à baisser les bras. Même si vos collègues rechignent à vous transmettre des dossiers, ils n'apprécieraient pas davantage que vous restiez là à vous tourner les pouces.

Jouer des coudes


"Dans le cas d'une création de poste, il faut en général se battre pour délimiter son territoire, rappelle Philippe Colin. Or, si le leader ne s'en occupe pas, le nouveau venu n'ose pas toujours jouer des coudes avec ses collègues." Pourtant, il est important de trouver sa place en réclamant du travail. Le risque, bien réel, est de se voir confier toutes les tâches rébarbatives quand les collègues en place conservent les missions qui les intéressent.

Autour du même sujet