Les voyages d'affaires se déroulent de plus en plus sur la journée

La baisse de 28,4 % en moyenne des déplacements au sein d'entreprises françaises de plus en plus frileuses confirme que le voyage professionnel est bien l'un des premiers postes financiers sacrifiés par l'entreprise en temps de crise. Le voyage professionnel tend donc globalement à devenir de plus en plus difficile à en croire le baromètre 2009 réalisé par Mondial Assistance et DeplacementsPros.com auprès de 731 voyageurs d'affaires.

A cette diminution quantitative s'ajoute une baisse de la qualité du voyage pour 68 % des personnes interrogées. Une baisse qui est symbolisée par les déclassements et la montée du "one day travel", départ tôt le matin et retour le soir, qui s'il permet l'économie d'une nuit d'hôtel ne ménage guère les collaborateurs confrontés dès lors à une journée éprouvante. Des voyageurs insatisfaits donc mais qui n'en restent pas moins fatalistes et conscients à 78 % que la crise va profondément modifier leur façon de voyager à l'avenir, une fois de telles économies définitivement ancrées dans les mœurs des entreprises. Enfin, phénomène intéressant, on remarque le recours de plus en plus important à la vidéoconférence chez 14 % des sondés (contre 6 % en 2008).

 

Autour du même sujet