La curation : de quoi s'agit-il ? Comment en tirer parti ?

La curation est l’acte de sélectionner, éditer et partager des contenus. La curation peut être un pilier d’une stratégie de Social Media Optimisation, outil puissant au service de la marque, il peut contribuer à communiquer des valeurs, une vision, un état d’esprit.

La curation est plébiscitée par de nombreuses entreprises car elle est moins couteuse que de la production de contenu tout en présentant des bénéfices proches.
L’exemple le plus célèbre est celui de Google News qui représente une audience importante de Google et un hub de trafic pour de nombreux sites de presse. D’autres plateformes comme Pinterest se sont imposées comme première ou seconde source de trafic pour les sites de décoration ou de gastronomie aux US. Même si elle reste mésestimer en France, elle peut être redoutable quand elle est bien employée.

Comment fonctionne-t-elle ?

La curation peut être supportée par des outils professionnels lorsqu’elle est « industrielle » au service de la R&D en interne ou de la direction générale, elle peut être aussi plus simplement organisée par des plateformes comme ScoopIt, Tumblr, Storify, Curated.by, Pearltrees ou Paperli.

Quelles sont les plateformes existantes ?

Il existe de nombreuses plateformes qui intègrent des fonctions de curation à des fins sociales comme Facebook ou Twitter, à des fins éditoriales comme Scoopit, Google news ou BO.lt ou à des fins commerciales comme Fancy.

Quelles sont les plus performantes ?

Elles le sont toutes, mais on peut sous estimer leur impact. Pinterest est devenu par exemple une source de trafic important pour les sites de décoration ou de gastronomie voire la première devant Google pour certains.

Y a-t-il des grandes disparités entre ces plateformes ?

Comme vous l’aurez compris elles ont toutes été développées pour couvrir des objectifs spécifiques, c’est en cela qu’elles se différencient. Leur succès est un élément différenciateur, certaines sont devenues incontournables quand d’autres ne sont connues que de certains experts.

Quelles utilisations pour les directeurs marketing de ces plateformes ? Quelles attentes ? Quelle est leur stratégie ?

Les attentes de l’utilisation de ces plateformes par les marques peuvent différer, la plus simple est d’en attendre de l’audience, Scoopit ou Googlenews sont des sources de trafic non négligeables, mais je dirai que l’intérêt de ces plateformes ne résident pas uniquement là. Ce que vous sélectionnez sur une plateforme en dit beaucoup sur vous si vous êtes une personne, sur vos valeurs si vous êtes une marque, la curation peut véhiculer les valeurs essentielles d’une marque à des fins de recrutement de nouveaux collaborateurs (en curant particulièrement les contenus d’Ariana Huffington ou de Carole Zibi) ou de nouveaux clients. De nombreuses marques l’ont compris en utilisant Pinterest par exemple.

Qu’est-ce qu’une stratégie ? Comment la mettre en place ?

Une stratégie est le fait de conduire des actions afin de remplir un ou plusieurs objectifs, on peut donc considérer la curation comme un composant majeur dans une stratégie digitale, pour exprimer les valeurs d’une marque, il y avait avant le portrait chinois on peut aujourd’hui utiliser Twitter en ne faisant que de la curation.
La mise en place diverge beaucoup d’une stratégie à l’autre, la ressource humaine est un point important à temps plein ou temps partiel selon les moyens, définir aussi une charte de curation comme on écrirait une charte éditoriale afin de porter des valeurs, de qualifier une fréquence de curation, un ton, etc. tout cela permettant d’exprimer par exemple les valeurs d’une marque.

Peut on mesurer un ROI ? Si oui, comment ?

Il est toujours très compliqué de mesurer le ROI d’une activité sociale. On peut être très rationnel en rapprochant le cout du temps passé par un collaborateur avec l’audience ou le chiffre d'affaires généré mais ce serait minimiser les effets indirects sur la marque de ce type de pratique.

Autour du même sujet