Cyril Barthet (Vodkaster) : "Nous allons lancer des programmes de collecte de DVD à numériser avec la grande distribution"

Le PDG du service d'achat-revente de DVD dématérialisés est venu faire le bilan, un après son lancement, du service qui ambitionne d'être l'alternative française à Netflix.

Le PDG de Vodkaster, Cyril Barthet, était l'invité de "#Media", la nouvelle émission du JDN dédiée à l'actualité du monde des médias, diffusée jeudi 2 juillet en direct sur le JDN à 12h30. Il venait faire le point sur les avancées de Vodkaster, un an après le lancement en version bêta de son service permettant d'acheter ou vendre des DVD dématérialisés et stockés dans le cloud. "Nous détenons aujourd'hui le plus gros catalogue du marché, avec déjà 10 000 films et séries, que vous pouvez acheter et revendre à des prix défiants toute concurrence", se félicite Cyril Barthet. Aujourd'hui ce sont 25% des consommateurs de Vodkaster qui ont eu recours au service de numérisation, les autres ayant rejoint le service en achetant des DVD dématérialisés. 

Vodkaster a beaucoup mis l'accent sur l'expérience utilisateur. Plus besoin d'avoir la fibre optique pour utiliser le service de manière fluide. Les détenteurs de la box Miami de Bouygues, de la Mini4K de Free et des téléphones et tablettes Android pourront également accéder au service. "Il est très important pour un service OTT d'accéder au poste de télévision où se consulte la majorité de l'offre légale constate", Cyril Barthet. 

Ce sont aujourd'hui près de 150 000 DVD qui ont été collectés. Un nombre qui risque d'exploser dans les mois à venir, Cyril Barthet révèle en effet qu'il est en discussion avec des acteurs de la grande distribution pour proposer aux utilisateurs de nouveaux programmes de collecte de DVD d'occasion pour les intégrer dans le cloud. La société a d'ailleurs de grandes ambitions pour assurer ce passage du physique au numérique, qui concerne les 1,5 milliard de DVD que possèdent aujourd'hui les Français. Ont ensuite été évoqués, en vrac, les sujets de la piraterie, de la chronologie des médias (le CNC vient de relancer une concertation à ce sujet) ou encore de la création de valeur pour l'industrie culturelle via le numérique. 

DVD / Netflix