Olivier Abecassis (TF1) : "La télévision n'est pas morte, elle a juste fait des bébés"

Le directeur général de la filiale numérique de la chaîne de télévision venait s'exprimer sur les dernières actualités de son groupe dans l'émission "#Media", présentée par le JDN et CBNews.

Le directeur général d'eTF1, Olivier Abecassis, était l'invité de l'émission "#Media" présentée par le JDN et CB News, et dédiée à l'actualité d'Internet et du monde des médias. Il est venu notamment évoquer "Focus", un journal 100% digital et social en partenariat avec Facebook. Exclusivement accessible sur MyTF1 et la page Facebook de TF1, le JT traite des sujets d’actualité les plus discutés sur les réseaux sociaux, sélectionnés par la rédaction. "Focus" est tourné hors du plateau mais porté par les présentateurs du JT de l’antenne. "A côté de MyTF1, il y a deux écosystèmes qui peuvent être pertinents pour nous : Facebook et Youtube. Ce sont certes des concurrents côté publicité mais aussi des bons bassins d'audience. On est à un peu plus de 100 000 vues par vidéo, un chiffre très encourageant", explique-t-il.

"La télévision n'est pas morte, elle a juste fait des bébés", explique Olivier Abecassis pour expliquer en quoi les nouveaux écrans digitaux s'inscrivent en complément de la petite lucarne. Nouveaux écrans et nouveaux usages, "le digital contribue à la rentabilité des programmes, là où l'arrivée de la TNT a contribué à fragmenter le gâteau publicitaire", rappelle-t-il. Le repositionnement opéré autour de la vidéo au sein de MyTF1 News et MyTF1 a, à ce titre, permis une croissance de plus de 20%  du nombre de vidéos vues.

Parmi les autres sujets évoqués : les adblockers, TF1 Conso, l'application de bons plans relancée courant mai, l'avenir du site d'informations de MyTF1 ou encore l'arrivée d'une offre programmatique sur IPTV, en partenariat avec StickyAds.

 

Media / Tf1