Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton veulent lancer un fonds dans les médias

Le trio voudrait disposer d'une somme comprise entre 300 et 500 millions d'euros pour rivaliser avec Axel Springer ou Bertelsmann.

A croire que la vague de consolidation du monde des médias est loin de s'arrêter. Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton, le fondateur du groupe Troisième Oeil Productions, s'apprêtent à lancer un fonds qui réunira à son lancement entre 300 et 500 millions d'euros, pour investir dans des groupes médias, selon une information révélée par le Figaro. Ce fond d'un genre nouveau, un SPAC (Special Purpose Accurancy Company) et baptisé "Media One" devrait faire l'objet d'une cotation en bourse, courant novembre ou décembre, après avoir levé plusieurs fonds auprès d'investisseurs professionnels.

Les trois fondateurs mettront, selon le Figaro, chacun quelques millions d'euros et c'est Pierre-Antoine Capton qui endosserait la direction opérationnelle de l'entité nouvelle créée. Déja présent dans le monde des médias (Niel et Pigasse ont racheté avec Pierre Bergé le Monde et l'Obs – la société de production de Pierre-Antoine Capton est à l'origine de la quotidienne de France 5 " C à vous "), le trio aurait pour objectif d'investir près de 75% du montant dans une acquisition de taille. L'objectif ? Rivaliser avec les géants que sont Axel Springer ou Bertelsman. Pas un mince enjeu lorsqu'on sait que le premier vient de mettre près de 343 millions de dollars pour prendre 88 % de Business Insider. En France, rares sont les acteurs de taille encore indépendants. Citons NRJ ou Skyrock. Des rumeurs prêtent également l'intention à Lagardère de se séparer de tout son pôle média (Europe 1, Paris Match ou encore Elle) alors que les intentions de François Pinault quant au destin du Point restent inconnues. 

Xavier Niel