Bruno Delecour (FilmoTV) : "Je crois peu à la stratégie de production de films de Netflix"

Le patron du service de sVOD français est venu faire le point sur son activité et les conséquences de l'arrivée de Netflix en France dans #Media.

Bruno Delecour, le fondateur de FilmoTV, service pionnier de vidéo à la demande sur abonnement (sVOD), était l'invité de l'émission #Media de ce mercredi, présentée avec CB News. Présent initialement sur box et écran de télévision, Filmo TV évolue avec son temps pour être disponible "au sein des tablettes, TV connectées, consoles de jeux ou encore Chromecast", explique Bruno Delecour.

Lancé en 2008, le service se structure autour d'une thématique, le cinéma, et de deux offres : un abonnement mensuel à partir de 6,99 euros donnant accès à des centaines de films répartis sur 7 chaînes et un service à la carte pour louer ou acheter définitivement plus de 2 000 films. Avec un mot d'ordre : proposer une expérience fluide à l'utilisateur et lui permettre de retrouver la même interface personnalisée, quel que soit le device. 

Un an et demi après le lancement de Netflix en France, Bruno Delecour reconnait à l'Américain le mérite d'"avoir donné un coup de projecteur au secteur de la SVOD auquel la presse ne croyait pas jusque là". Il est en revanche plutôt sceptique sur la stratégie de production de contenus originaux du géant américain. "C'est pertinent pour les séries qui bénéficient du bouche à oreille et marketing sur la durée. Mais c'est plus compliqué à mettre en place pour une production 'one shot' comme l'est un film". 

FilmoTV revendique à ce jour un peu plus de 200 000 abonnés (quand ses principaux rivaux en comptent plus du triple) et "une croissance linéaire". Pour l'instant cantonnée aux pays francophones, la plateforme veut se tourner vers l'international. Cette filiale du groupe éuropéen de distribution Wildbunch espère notamment se lancer en Allemagne, "dans les mois qui viennent", pour y déployer un service qui reprend les fondamentaux de FilmoTV en France. Bruno Delecour a été précédemment PDG de Canal Satellite et président de l'agence média OMD. 

Media / Netflix