Orange planche bien sur un Netflix à la française

L'opérateur télécom veut nouer des partenariats avec les chaînes de télévision pour diffuser leurs contenus en SVOD.

Nous nous interrogions il y a un an sur les chances qu'Orange lance son propre "Netflix killer". Le patron d'Orange, Stéphane Richard, vient de confirmer qu'il en avait bien l'intention. "J'espère pouvoir faire bientôt une annonce de création d'une offre de SVOD, de la vidéo à la demande sur abonnement type Netflix avec des contenus originaux et des projets de financement de création originale", a-t-il annoncé à l'antenne de France Inter, samedi dernier.  

Le patron d'Orange veut dans cette perspective s'appuyer sur les programmes et contenus des chaînes de télévisions, avec lesquelles il espère mettre en place des partenariats. Sont ainsi cités TF1, France Télévisions et M6. Pas de Canal+ en revanche. Une demi-surprise dans la mesure où ce dernier dispose déjà avec Canal Play de sa propre offre de SVOD. "Il est difficile d'arriver à les réunir autour d'une table et de les faire se mettre d'accord", concède d'ailleurs Stéphane Richard conscient de la complexité du projet, les intérêts des uns et des autres pouvant diverger. Il n'empêche "Orange peut être celui qui cristallise cette offre d'un Netflix à la française", affirme-t-il. 

Reste à voir comment réagiront les Français à l'arrivée de cette nouvelle offre. Comme nous le rappelait, Jamila Yahia Messaoud, directrice du département Cinéma, Comportement Média et Ad'hoc de Médiamétrie, "aujourd'hui à peine 2,5% de la population française est abonnée à une offre de SVOD". Le numéro 1, Canal Play, flirte aujourd'hui avec les 600 000 abonnés, talonné par Netflix et ses près de 500 000 abonnés, selon les estimations du New-York Times. 

Orange / M6