Reworld Media rachète l'activité presse magazine d'Axel Springer en France

Le groupe de Pascal Chevalier va travailler au déploiement digital de titres tels que Télé Magazine, Vie Pratique Féminin ou Gourmand.

Reworld Media vient de mettre la main sur Publications Grand Public (PGP), l'activité presse magazine d'Axel Springer en France. Le groupe de Pascal Chevalier, qui s'est fait une spécialité d'accompagner des titres de la presse papier dans leur mutation digitale, sur le Web et via le lancement d'applications pour mobiles et tablettes, étoffe ainsi son offre de titres tels que Télé Magazine, Gourmand, Papilles et Vie Pratique Féminin. La transaction concerne également la version papier de deux pure-players, Marmiton et Doctissimo, qui sont déclinés en bimestriel.

La société PGP se distingue par son mode de distribution, ses magazines étant mis en vente aux caisses des hypers et supermarchés. Reworld Media acquiert donc une activité qui pèse 27 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, pour un peu moins d'1 million d'euros de perte, mais, surtout, met la main sur un réseau qui représente 9 000 points de vente et plus de 250 000 contacts physique (nombre de caisses). Une visibilité très précieuse que la société pourrait mettre à profit via la vente de produits qui ne seraient pas tous de teneur édito. Le groupe envisagerait ainsi de lancer dans la commercialisation de box.

Les 55 collaborateurs que compte PGP vont rejoindre les équipes de Reworld Media. Des postes vont être créés pour accompagner la mutation digitale de titres qui, exception faite de Télé Magazine, n'ont pas encore de site. Le tout devrait être déployé assez rapidement à l'instar de ce qui avait été fait lors du rachat de Marie-France fin janvier, dont le site comptait 146 000 VU en avril selon Médiamétrie//Netratings. L'offre commerciale devrait être axée autour de formats brandés, avec des contenus publicitaires ancrés dans l'édito, comme c'est déjà le cas sur le site de Marie-France. A l'issue de cette opération, le volume d'activité de Reworld Media représentera près de 40 millions d'euros dont 10% pour le seul digital. Le montant de l'opération reste inconnu.

Media / Box