TV 2.0 : TF1 va plus loin dans le second écran

Le téléspectateur pourra grâce au bouton "Connect", interagir avec un programme en totale synchronisation avec le live de l'antenne

Déjà très actif en matière d'écran connecté, TF1 investit un peu plus le territoire du second écran. Le téléspectateur / internaute se verra en effet proposer à partir du 2 février une expérience d'un nouveau genre, synchronisée avec le live de l'antenne. "L'intégration d'un bouton Connect sur le site et l'application MyTF1 permettra au téléspectateur de The Voice de buzzer pour le candidat de son choix, choisir un extrait de l'émission et le partager sur les réseaux sociaux via la fonction Instant Replay", explique Olivier Abecassis, directeur général d'eTF1.

Une interactivité qui sera rapidement déclinée pour le sport, avec par exemple la possibilité de pronostiquer la réussite d'un pénalty, et l'info, le JT devenant enrichi d'infographies et autres documents. "Cela permettra d'assouvir la curiosité du téléspectateur pour lequel un sujet de quelques minutes n'aurait pas suffi, sans pour autant lui faire perdre le fil du JT", explique Gilles Bouleau, son présentateur. La présence de ce dernier lors de la conférence de presse, au même titre que celle de Nikos Aliagas, autre porte-étendard médiatique de cette innovation, illustre bien l'enthousiasme de la chaîne pour ce nouveau levier de croissance. 

Un marché qui représente 490 millions de dollars aux Etats-Unis

Il faut dire qu'outre la nécessité d'enrichir l'expérience d'un téléspectateur qui s'adonne de plus en plus au multi-tasking (76% des français utilisent un second écran en regardant un programme TV selon une récente étude de NPA) se profile également celle de capter le marché de la publicité sur second écran. Un marché qui, s'il est encore embryonnaire en France, pèse 490 millions de dollars aux Etats-Unis, selon Second Screen Society.

Par ailleurs, la fonction de partage de vidéos, "Instant Replay", devrait permettre à eTF1 de doper son nombre de vidéos vues qui s'est élevé à 1,3 milliard en 2012 (+41% par rapport 2011). Le format de la vidéo, maximum 30 secondes, impose toutefois un mode de commercialisation inédit. "Les Instant Replay seront, au début, commercialisés sous la forme d'un partenariat mensuel avec un annonceur exclusif qui bénéficiera d'un pré-roll de 3 secondes et d'un post-roll de 20 secondes", explique Sylvia Tassan-Toffola, directrice générale adjointe de TF1 Publicité, en charge du digital. Certaines rubriques de jeux interactifs devraient également être sponsorisées par des marques.

Tf1