Les vignes les plus chères de France

Prix des vignes En 2011, il s'est vendu pour 14 210 hectares de vignes en France, pour une valeur moyenne de 123 000 euros l'hectare. Mais où se situent les plus chères ?

En 2011, le marché foncier viticole national a enregistré 8 870 transactions pour une surface de 14 200 hectares et une valeur totale de 593 millions d'euros. Ce montant est en hausse de 15% par rapport à 2010, "en grande partie à cause de l'augmentation du prix des vignes, notamment sur les vignobles les plus qualitatifs", rapporte la Fédération nationale des Safer (Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural), qui publie chaque année une étude sur le prix du foncier rural en France. La surface échangée a en effet peu évolué par rapport à 2010 (+1%).

Les transactions des marchés viticoles en 2011
Bassin viticoleValeur par hectare (en euros)Surface (en hectares)Valeur totale (en millions d'euros)Evolution du marché en valeur 2011/2010
Source : Safer
Champagne801 538130104,2+60%
Alsace-Est125 00020025+40%
Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura95 61673069,8-16%
Bordeaux-Aquitaine60 7142 800170+22%
Vallée du Rhône-Provence45 3492 580117+15%
Corse43 333301,3-31%
Charentes-Cognac20 1081 86037,4+40%
Val de Loire-Centre14 2201 09015,5-32%
Sud-Ouest11 6985306,2-22%
Languedoc-Roussillon10 9394 26046,6-1%

Le bassin viticole de Champagne est le plus cher : plus de 800 000 euros par hectare en 2011. Il représente à peine 1% du marché viticole en surface, mais 15% en valeur cette année-là. Après la baisse continue de 2008 à 2010, le marché a connu une soudaine embellie en 2011, avec une hausse des transactions de 46% en surface et de 60% en valeur.

L'Alsace-Est arrive en deuxième position avec un prix par hectare de 125 000 euros. Ce bassin viticole représentait l'an dernier 1% du marché en surface et 4% en valeur.

Le Languedoc-Roussillon, dont les surfaces vendues en 2011 sont les plus importantes (31% du marché viticole), plafonne lui à 10 939 euros par hectare et 9% du marché total en valeur. Quant au fleuron français du Bordelais (18% du marché en surface et 30% en valeur), ses prix restent raisonnables (60 714 euros l'hectare), mais la valeur des transactions a connu une forte progression en 2011 (+22%).

Les prix de certaines appellations prestigieuses peuvent,eux, atteindre des sommets : comptez 1,65 million d'euros l'hectare pour le Pauillac dans le Bordelais ou 1,19 million l'hectare pour du Champagne - Côte des Blancs dans la Marne. Ce département est d'ailleurs celui où le prix des vignes AOP (appellation d'origine protégée) est le plus élevé : 963 000 euros en moyenne en 2011.

 

Méthodologie

Les prix indiqués sont calculés sur la base des valeurs des transactions 2011 et reflètent ainsi l'état du marché. Les évolutions de prix peuvent donc traduire une modification de la qualité des biens mis en vente d'une année sur l'autre. Les données portent sur les vignes donnant des vins étiquetés AOP (appellation d'origine protégée), les vignes à eaux-de-vie AOP, les vignes hors AOP, regroupant les vins avec indication géographique protégée (IGP) et les vins sans indication géographique (ensemble des vins de consommation courante).

 

Autour du même sujet