Une répartition sexuée des tâches

Présentant une répartition plutôt traditionnelle des tâches, les ateliers couture et matelas ne sont animés que par des femmes tandis que les ateliers menuiserie et literie ne comprennent que des hommes. Christine Péjaudier avoue avoir même eu du mal à faire se mélanger les équipes pour le déjeuner : le personnel, fidèle parfois depuis plusieurs dizaines d'années à l'entreprise, a conservé un savoir-faire et des habitudes héritées du passé.
©  Cécile Debise/Journal du Net