Comment améliorer ses finances en 14 jours Mercredi, jour 10 : obtenez votre cote de crédit

Note du JDN : cet article est une traduction d'un dossier de notre partenaire américain Business Insider. Le texte ci-après est difficilement utilisable pour les particuliers français, qui peuvent tout de même se tourner vers leur banquier pour connaître leur capacité d'emprunt.

 

La tâche d'aujourd'hui est simple : vous allez demander votre cote de crédit.

Cette cote de crédit est un nombre à trois chiffres situé entre 300 et 900. Plus il est élevé, mieux c'est. D'une manière générale, il vaut mieux que votre cote de crédit ne tombe pas en dessous de 650, et il faut absolument la maintenir au-dessus de 600.

Cette cote permet aux particuliers d'avoir une idée de leur solvabilité, et peut déterminer si oui ou non la banque leur accorde un crédit et à quel taux dans le cas de prêts importants comme les prêts immobiliers. Le nombre est basé sur votre passé financier : si vous avez payé vos factures à temps, à quelle hauteur vous utilisez votre carte de crédit (atteindre le plafond maximal est une mauvaise idée), et combien de comptes vous avez ouverts (généralement, plus vous avez de comptes, mieux c'est).

Votre cote de crédit est disponible depuis des sites tels que CreditKarma, Credit.com et Credit Sesame. Tout ce que vous devez faire, c'est en choisir un et créer un compte. Vous pouvez consulter votre cote dès que vous voulez à partir de maintenant.

Techniquement, il existe trois bureaux qui génèrent les cotes de crédit pour vous et chacun des trois sites mentionnés ci-dessus choisit de quel bureau il tire ses informations. Votre cote vous donnera une bonne idée de votre santé financière.

En option : obtenez votre dossier de crédit

Si votre cote vous choque (en bien ou en mal), peut-être souhaitez-vous aller plus loin et obtenir votre dossier de crédit. La procédure est également gratuite. AnnualCreditReport.com est le seul site gratuit pour l'obtenir. Vous avez droit à un dossier par bureau et par an. Vous pouvez tous les demander d'un coup pour les comparer, ou en demander un tous les quatre mois pour suivre de près tout au long de l'année les erreurs ou les fausses déclarations.

Pour plus d'informations concernant vos crédits

Autour du même sujet