Impôt sur le revenu : les grands gagnants sous François Hollande

Depuis l'arrivée au pouvoir du président de la République, certains contribuables ont vu le montant de la facture diminuer. D'autres sont même devenus non imposables.

Fin août, le président de la République annonçait une baisse d'impôts de 2 milliards d'euros pour 2016. Inscrite dans la foulée au projet de loi de finances, elle interviendra, si elle est adoptée par le Parlement, après celles de 2014 (réduction exceptionnelle de 1,5 milliard d'euros) et de 2015 (réforme du bas du barème de l'impôt sur le revenu, soit 3 milliards de baisse). Ce qui fait, au total, "5 milliards d’euros d’allègements au bénéfice des classes moyennes et des ménages à revenus modestes", lit-on dans le PLF 2016, en 2 ans.

Qui a le plus bénéficié de ces largesses ? Qui va profiter des prochaines ? Et comment a évolué l'impôt sur le revenu depuis le début du mandat de François Hollande en 2012 ? Pour répondre, le JDN s'est procuré les simulations présentées par Valérie Rabaud, rapporteure générale PS du budget de l'Assemblée nationale, à la réunion de la commission des finances qui s'est tenue ce mercredi 7 octobre.

Cliquez sur les intitulés ci-dessous pour accéder à l'information qui vous intéresse :

- Entre 12 599 et 15 690 euros de revenus annuels

- Entre 30 052 et 34 265 euros de revenus annuels

- Célibataire versus couple avec deux enfants

- Couple avec deux enfants jusqu'à 47 000 euros de revenus annuels

- Jusqu'à 50 000 euros de revenus annuels.

 

ET AUSSI

 

Impôt sur le revenu