Ouvrez un Perp pour récupérer son avantage fiscal

Réinjectez la réduction d'impôts obtenue grâce au PERP dans... le PERP. © BillionPhotoscom Fotoliacom
Plus vous êtes imposable, plus l’intérêt de souscrire à un PERP devient évident : chaque année, les sommes que vous y verserez sont déductibles de votre revenu net global, dans la limite de 10% de vos revenus professionnels (ou à 3 703 euros si cette somme est plus élevée). Mieux : les revenus générés par un PERP n'entrent pas dans le patrimoine taxable de l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune). Et comme il s’agit de vous constituer un capital ou un complément de revenu une fois à la retraite, le mieux serait que vous réinjectiez la réduction d'impôts ainsi obtenue dans votre PERP.