Voilà les conseils que Goldman Sachs donne à ses clients multimillionnaires

Découvrez les prévisions de rendement pour différentes classes d'actifs que la banque de Wall Street a communiquées à ses clients fortunés.

Etre un client fortuné dans une grande banque de Wall Street offre des avantages.

Par exemple, votre gestionnaire de portefeuille peut vous obtenir des actions d'entreprises en pleine ébullition et confidentielles comme Uber.

Quant au conseil en investissement en général, il semblerait que les gens riches aient également accès à de bonnes informations. Après tout, ils sont riches.

"Nous prévoyons une croissance économique soutenue qui, à son tour, soutiendra la croissance à un chiffre des bénéfices de base", écrivent Sharmin Mossavar-Rahmani et Brett Nelson, de Goldman Sachs Private Wealth Management. "Nous recommandons donc à nos clients de rester investis dans les marchés actions américains."

GSPWM envisagera de vous prendre comme client si vous disposez de 10 millions de dollars.

"Nous nous attendons à des rendements à un chiffre pour un risque modéré et un portefeuille bien diversifié, compte tenu des cours boursiers actuels et du niveau des taux d'intérêt", reprennent-ils. "Comme toujours, il existe des risques qui peuvent compromettre la reprise et mettre fin à ce marché haussier, mais nous sommes prudemment optimistes quant à la capacité de l'économie à supporter au moins les petits chocs."

Tout cela semble être à peu près en ligne avec le consensus. Vous pourriez même trouver cela ennuyeux. Mais si vous êtes parent ou un investisseur lambda, vous devez savoir que les gens les plus riches sont là sur le marché avec vous.

Voici quelques points détails et faits saillants du nouveau rapport de 86 pages de GSPWM :

  • Restez investis dans les actions américaines (3% de rendement prévu) et dans les actions des marchés développés (10% prévu) par rapport aux rendements légèrement négatifs pour les bons du Trésor et les obligations municipales de haute qualité
  • La croissance économique des Etats-Unis sera de 2 à 2,75% dans un contexte de ralentissement de 1,25 à 2% dans la zone euro et de 4 à 4,5% dans les marchés émergents
  • Il y a 15 à 20% de probabilité pour que les Etats-Unis entrent en récession, mais ce ne sera pas pour 2016
  • Des recherches ont montré que la quatrième année du second mandat d'un président n'a généralement pas d'impact significatif sur les marchés financiers.

Voici un graphique illustrant leurs prévisions de rendements pour différentes classes d'actifs.

Goldmans Sachs Private Wealth Management
Goldmans Sachs Private Wealth Management. © Goldmans Sachs Private Wealth Management

Les analystes recommandent de procéder à quelques ajustements tactiques pour profiter de ce qu'ils perçoivent comme étant des déséquilibres à court terme sur le marché :

  • Sous-pondérer les titres à revenu fixe, car la Fed resserre sa politique monétaire
  • Surpondérer légèrement le dollar en raison des divergences entre la politique de la Fed et celles de la zone euro, du Japon et de la Chine qui ne font que commencer
  • Surpondérer le haut rendement, car c'est attrayant, sauf entrée en récession des Etats-Unis et persistance des prix bas du pétrole
  • Surpondérer légèrement les banques américaines, car les hausses des taux de la Fed devraient améliorer les marges nettes d'intérêt des banques
  • Les actions européennes, car elles offrent des rendements à un chiffre élevés voire à deux chiffres faibles
  • Les banques japonaises, car elles semblent sous-estimées par rapport à leur propre histoire
  • Le renminbi chinois, car la banque centrale devrait continuer à le dévaluer de 5 à 7% cette année.

Toutes ces inclinaisons tactiques reposent sur l'hypothèse que les Etats-Unis éviteront la récession au cours des deux prochaines années.

"Bien que nous fassions preuve d'un optimisme prudent, nous restons tout de même vigilants compte tenu des nombreux risques auxquels nous devrons faire face en 2016. Bien sûr, si le contexte économique, financier ou géopolitique venait à changer considérablement, nous modifierons – et communiquerons – nos prévisions en conséquence."

 

Article de Sam Ro. Traduction de Soraya Bouznada, JDN

Voir l'article original : Here's the advice Goldman Sachs give its multimillionaire clients

 

ET AUSSI

 

Autour du même sujet