Les dons aux associations et partis politiques

"Peu importe que l'organisme concerné se soit trompé dans le montant à déduire : dès lors qu'il vous délivre un reçu fiscal, vous pouvez réduire la somme indiquée", souligne l'avocat fiscaliste Louis-Marie Bourgeois. © milla74 - 123RF
Les dons aux œuvres caritatives, aux associations ou fondations d'utilité publique et aux partis politiques (dans la limite de 15 000 euros par an et par foyer fiscal pour ces derniers) font également l'objet d'une réduction d'impôt sur le revenu. Celle-ci s'élève à 75% des subventions lorsqu'elles sont destinées aux organismes d'aide aux personnes en difficulté, comme par exemple les Restos du Cœur. Attention, ce taux n'est applicable que jusqu'à 530 euros versés, soit une réduction d'impôts maximale de 398 euros pour ce montant. Au-delà de 530 euros de dons, le taux de la réduction est abaissé à 66%. A noter qu'elle ne peut dépasser 20% du revenu imposable. Si c'est le cas, l'excédent est reporté sur les 5 années suivantes.