Le barème du bonus-malus automobile sera modifié

Le seuil d'entrée dans le barème du malus sera abaissé. © PaylessImages 123RF
Le système bonus-malus a pour double objectif de récompenser les acheteurs de voitures neuves les moins polluantes par le biais d'un bonus et, à l'inverse, de sanctionner, ceux qui jettent leur dévolu sur les modèles les moins écologiques au moyen d'un malus. Dans le PLF 2017, le gouvernement propose d'abaisser le seuil d'application du malus de 131 à 127 grammes d'émission de CO2 et de lisser le malus de 50 euros à 10 000 euros pour les véhicules les plus polluant, afin de ne plus avoir d'effets de seuil.
Il propose également de mettre en place un nouveau bonus à destination des deux-roues et d'en finir avec le bonus en faveur des véhicules hybrides non rechargeables ("full hybride") qui était de 750 euros en 2016. La prime de 10 000 euros accordée en cas de mise à la casse d'un véhicule diesel de plus de 10 ans et le bonus en faveur des véhicules hybrides rechargeables seront maintenus.