Les achats de parts de SCPI : bien choisir son actif

Les sociétés civiles de placement immobilier séduisent de nombreux investisseurs. © Ratchanida Thippayos / 123RF.com
L'investissement dans la pierre-papier peut séduire : en 2014 et 2015, le rendement moyen des Sociétés Civiles de Placement en Immobilier (SCPI) a dépassé les 5%. Une performance qui comporte une part de risque relativement basse en comparaison avec d'autres types de placements. Puisqu'une SCPI est un regroupement de revenus locatifs, sa rémunération dépend de la solvabilité des locataires et du taux de remplissage des immeubles concernés. Ainsi, les SCPI dites "de rendement" sont généralement plus risquées car elles portent essentiellement sur l'immobilier d'entreprise. Pour les plus réticents face au risque, les "SCPI fiscales" offrent un bon compromis, car elles reposent sur l'immobilier résidentiel et sont adossées à des dispositifs fiscaux attractifs (Malraux, Pinel, déficit foncier). Pour acheter des parts de SCPI, l'investisseur peut contacter une société de gestion en direct, via son site Internet, ou choisir un intermédiaire spécialisé dans ce type de placements.