Ravalement : prix et fréquence

Être propriétaire d'un bien immobilier entraîne souvent des obligations. Parmi elles figure l'obligation d'entretien de façade. Que ce soit pour un immeuble ou une maison, les façades doivent être entretenues régulièrement.

Définition

Les murs d'un immeuble ou d'une maison sont soumis au passage du temps. La peinture se décolle, la pluie laisse des traces ou les murs se fissurent... Autant de petits problèmes qui, avec le temps, abiment les façades. Pour redonner un aspect neuf aux murs extérieurs une seule solution : le ravalement de façade. La procédure est souvent la même : nettoyage du mur, lavage, ragréage et application d'enduit. La loi française impose aux propriétaires de maintenir la façade en bon état. Si aucun délai n'est imposé sur le plan national, certaines communes rendent obligatoire le ravalement tous les dix ans.

Ravalement à Paris

La commune de Paris fait partie des communes qui sont visées par un arrêté préfectoral : le ravalement de façades y est obligatoire tous les dix ans. Les maires des communes concernées peuvent donc adresser une injonction aux propriétaires de façades non nettoyées. Si le propriétaire visé ne répond pas dans un délai de six mois, la mairie est en droit d'imposer le ravalement par arrêté municipal. Si le propriétaire n'effectue pas de ravalement après une injonction, il risque une amende de 3 750 €.

Ravalement d'un immeuble en copropriété

C'est lors de l'assemblée générale de copropriété que se prend la décision d'effectuer un ravalement de façade. Le syndic fait effectuer des devis concurrentiels ; le choix de l'entreprise pour effectuer le ravalement est fait suite à un vote en assemblée générale. La réalisation des travaux est souvent soumise au Plan local d'urbanisme (PLU) des communes. Une déclaration préalable de travaux devra être déposée en mairie ; en fonction des normes imposées par le PLU, la municipalité demandera un dépôt de permis de construire ou non.

Prix d'un ravalement

Selon les cas, le prix d'un ravalement peut varier de 10 € à 150 € le m2 en fonction du type de bâtiment et de l'état des murs extérieurs. Le prix ne sera pas le même s'il s'agit d'un immeuble ou d'une maison, si le bâtiment se trouve en centre-ville ou en bord de mer, si la façade a été rénovée il y a 10 ou 30 ans... D'autres critères sont à prendre en compte en fonction du type de matériaux utilisés pour la façade, il est important de bien choisir une technique de ravalement adaptée à sa façade.

Aide au ravalement

Le ravalement de façade étant une amélioration du logement, le chantier bénéficie d'une TVA à 10 %. L'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH) permet d'obtenir des subventions jusqu'à 50 % du prix du ravalement de façades, subventions soumises à des conditions, notamment de ressources.

Copropriété