GE va déployer Office 365 auprès de ses 300 000 salariés

Le géant américain de l’énergie a fait le choix de la suite bureautique en mode SaaS de Microsoft au niveau mondial. Le projet concerne 170 pays.

General Electric va migrer ses 300 000 salariés vers Office 365 dans les prochains mois. C’est un choix mondial. Le projet concerne 170 pays. Microsoft vient d’officialiser ce contrat signé avec GE (lire le post de l’éditeur). Larry Biagini, directeur technique de GE, indique avoir notament été séduit par les possibilités de mises à jour continues de la suite de productivité.

GE recherchait une solution qui lui permette d’évoluer vers le cloud et qui, dans le même temps, offre des possibilités de collaboration temps réel, avec de la co-édition de document (ici via Office Online), des réunions à distance (via Skype for Business), et du réseau social d’entreprise (par le biais de Yammer).

Larry Biagini s'est dit aussi intéressé par les capacités d’intégration d’Office 365 à d’autres applications et processus métier, notamment grâce aux API. "C’est cette faculté d’adaptation qui nous intéresse aussi. Il s’agit d’un point important pour un groupe comme le nôtre qui fait face à de très nombreuses problématiques et contextes locaux", indique Larry Biagini. Le CTO évoque, enfin, la capacité hybride d’Office 365 – qui peut être déployé à la fois en mode SaaS (avec Office Online) ou en interne (via une version client lourd d’Office mise à jour par Internet).

Microsoft / SaaS