Vente de cloud : Oracle promet de faire mieux que Salesforce cette année

Le fondateur d'Oracle, Larry Ellison a profité de sa keynote à l'Oracle OpenWorld pour annoncer de nouveaux produits Cloud… et tenter d'égratigner la concurrence.

Il n'est pas rare que Larry Ellison, le fondateur et désormais CTO d'Oracle, prenne la parole pour envoyer des pics à la concurrence. Bien souvent, il vise Salesforce, fondé par un ancien salarié d'Oracle, Mark Benioff. Sa keynote, lors d'Oracle OpenWorld, le grand rendez-vous annuel du fournisseur qui se tient actuellement, n'a pas fait exception.

Larry Ellison a tout simplement promis de dépasser 1,5 milliard  voire 2 milliards de dollars en nouveaux contrats SaaS et PaaS d'ici la fin de l'exercice fiscal en cours, en juin prochain. Ce qui sera "au moins 50% supérieur à Salesforce", a affirmé Larry Ellison, qui a même prétendu ne plus prêter aucune attention, désormais, à ses adversaires d'hier IBM et SAP tant ils étaient "nulle part dans le cloud", rapportent nos confrères de TheRegister. Les intéressés apprécieront.

Outre ces saillies, l'ancien patron d'Oracle a aussi annoncé quelques nouveaux produits, sur le terrain du  cloud, évidement, avec notamment deux nouvelles applications pour le commerce et le supply chain management. Un nouvel outil d'apprentissage, relié au système RH, et intégré dans les applications SaaS d'Oracle, a aussi été présenté. Côté base de données, la nouvelle Oracle 12c Release 1 introduit l'option multitenant. Exadata doit aussi être proposé en version cloud.

Larry Ellison a également donné quelques chiffres concernant ses offres SaaS. Oracle compte 1 300 clients pour son ERP version cloud, quelque 5 000 clients pour son application de gestion des ressources humaines dans le nuage (en comptant bien sûr ceux de Taleo, qu'Oracle a racheté en 2012), et 5 000 clients pour sa solution de CRM. 

SaaS / Oracle