IBM finalise le rachat de la Weather Company

L'opération permet au groupe informatique de mettre la main sur un acteur majeur de la donnée météorologique. Elle aurait été réalisée pour 2 milliards de dollars.

IBM a finalisé l'acquisition de la plupart des actifs de la Weather Company. Valorisée 2 milliards de dollars selon le Wall Street Journal, l'opération n’inclut pas le bouquet de chaînes de télévision (Weather Channel) que possède le groupe. Tous les autres actifs de la société sont concernés : B2B, mobile et cloud - ce qui inclut les divisions WSI, weather.com, Weather Underground ainsi que la marque The Weather Company.

La Weather Company appartient à un consortium composé des sociétés d'investissement Bain Capital et Blackstone Group, et du groupe média Comcast.

A travers l'opération, Big Blue est particulièrement intéressé par l'activité de prévision météorologique de la Weather Company (WSI), et son site météo weather.com. Couvrant de la collecte à l'analyse de données météo, elle revendique parmi ses clients de nombreux grands groupes, dans les domaines de l'assurance ou de l'aérien par exemple. Alimentant notamment l'app météo fournie dans les iPhone, la Weather Company livre 2,6 milliards de prédictions météo en permanence.

Les pévisions de weather.com étendues à la Chine, à l'Inde et au Brésil

IBM compte s'adosser à la technologie et l'expertise issues du rachat pour renforcer son offre cloud Watson centrée sur l'analyse de données issues des objets connectés, et son entité apparentée (Watson IoT Unit). Le groupe américain avait précédemment déjà signé un partenariat avec la Weather Company, via sa division BtoB WSI, en mars 2015. Il portait sur l'intégration des services de données météo du groupe à son cloud.

Dans le sillage de cet accord, la plateforme cloud de la Weather Company, utilisée pour consolider et traiter ses milliards de données météorologiques, rejoint l'activité de Cloud et Data centers d'IBM. Elle va ainsi venir renforcer l'infrastructure et les services d'IBM centrés sur le Big Data. Objectif de Big Blue : combiner les informations météorologiques de la Weather Company à des modèles prédictifs qui pourront être vendus dans de nombreux domaines (l'aérien, l'assurance, mais aussi l'agriculture, la santé sont notamment évoqués).

Le groupe a aussi annoncé sa volonté d'étendre immédiatement la couverture de weather.com à plusieurs marchés supplémentaires (la Chine, l'Inde et le Brésil notamment). Enfin, IBM annonce la nomination du directeur général de la Weather Company, David Kenny, à la tête de la plateforme Watson.

IBM / Acquisition