Red Hat devient l’arme de Microsoft pour vendre Azure aux linuxiens

Suite à son accord signé avec Red Hat, Microsoft annonce le portage de Red Hat Enterprise sur Azure. Ce système devient la distribution Linux privilégiée par l'éditeur sur son cloud.

En novembre dernier, Microsoft signait un accord avec Red Hat. Objectif du groupe : optimiser la plateforme de ce dernier pour Azure. Il est vrai que Microsoft proposait déjà le support de plusieurs distributions Linux orientées serveur sur son cloud (Ubuntu, CentOS, Suse Linux Enterprise, openSUSE, et même Oracle Linux). Mais, Red Hat, pourtant numéro 1 sur ce segment, ne faisait pas encore partie de la liste.

Première étape de concrétisation de ce partenariat, des images Red Hat Enterprise Linux (6.7 et 7.2) sont désormais disponibles sur la place de marché d'Azure. Microsoft vient de l'annoncer (lire le post de cette annonce). L'éditeur en profite pour livrer en version finale son service cloud de container virtuel (Azure Container Service).

Une intégration des deux offres

Microsoft a déjà indiqué vouloir faire de l'OS serveur Red Hat Enterprise Linux "sa recommandation privilégiée" pour gérer des tâches sous Linux sur Azure.  Via le programme Red Hat Cloud Access, les utilisateurs de la plateforme Red Hat avaient d'ailleurs déjà la possibilité d'utiliser (ou migrer) leurs licences existantes vers Azure.

Pour la suite, l'ensemble de l'environnement de Red Hat doit être, à terme, optimisé pour Azure - que ce soit la plateforme Red Hat JBoss Enterprise Application Platform, Red Hat JBoss Web Server, ou Red Hat Gluster Storage et OpenShift. Microsoft et Red Hat ont aussi annoncé travailler de concert au développement d'une offre commune de cloud hybride open source. En ligne de mire : donner la possibilité aux clouds privés sous Linux d'évoluer en douceur vers le cloud public de Microsoft.

Enfin, l'infrastructure .Net de Microsoft va, à l'inverse, pouvoir être accessible via l'offre Red Hat, notamment via les briques Red Hat OpenShift et Red Hat Enterprise Linux. Un portage qui s'inscrit dans la droite ligne de la décision d'ouvrir .Net au monde open source (lire l'article : Microsoft lance la fondation .Net, "un équivalent à l'Eclipse Foundation").

Serveurs / Microsoft