Collaboratif : le match Slack vs HipChat HipChat : la vidéo et l’intégration à l’offre Atlassian

HipChat a quatre ans d'antériorité sur Slack. Lancée en 2010, cette plateforme de chat d'entreprise a été rachetée trois ans plus tard par Atlassian. L'éditeur australien, qui commercialise aussi le gestionnaire de projets pour équipes agiles Jira ou le wiki d'entreprise Confluence a su pleinement intégrer HipChat dans son offre. Ce qui en fait toute sa force alors que Slack est, elle, une solution indépendante. Un développeur peut par exemple travailleur sur Jira et, en cas de problème, ouvrir un fil de discussion dans HipChat.

A l'instar de Slack, HipChat a su constituer un écosystème. Son app store compte plus de cent applications tierces dont Asana, Google Drive ou encore Zendesk. Lancé en novembre, HipChat Connect est l'outil d'intégration de l'API de HipChat. Il permet aux applications tierces de s'exécuter directement dans les "rooms", les salons de discussion de HipChat.

Sur les plates-bandes de Skype for Business

Autre avantage, HipChat propose dans sa version payante, le partage d'écran et la conversation vidéo marchant ainsi sur les plates-bandes d'un Skype for Business de Microsoft. A 2 dollars par utilisateur et par mois, cette version "Plus" affiche, par ailleurs, un tarif particulièrement agressif, trois fois moins élevé que la première offre de Slack. "A l'image de Yammer pour Office 365 de Microsoft, HipChat a peut-être vocation à être la porte d'entrée à toute l'offre d'Atlassian", avance Bastien Le Lann, responsable du pôle analyse et création au cabinet de conseil Lecko.

Atlassian revendique 51 000 entreprises clientes

Plus habitué à travailler avec les grandes entreprises, Atlassian leur propose la possibilité d'héberger sa solution sur leurs serveurs. L'éditeur signale, par ailleurs, que les conversations de HipChat "sont transférées avec un chiffrement SSL en 256 bits". Il prend aussi en charge les annuaires d'entreprise existants (Active Directory et LDAP). Enfin, dans sa version 2.0, son serveur intègre la brique HipChat Connect (déjà disponible dans l'offre SaaS) qui permet non seulement au chat d'intégrer des flux d'informations en provenance d'autres applications, mais aussi d'invoquer des logiciels tiers.

Si Atlassian revendique 51 000 entreprises clientes, on ne sait pas en revanche qui, parmi elles, sont utilisatrices de HipChat.

Points forts

Points faibles

HipChat en bref

- Intégration aux autres outils d'Atlassian (Jira, Confluence…)

- Partage d'écran et conversation vidéo dans la version payante

- Hébergement sur serveur interne possible

- Tarification simple et attractive

- Interface un peu vieillotte en dépit d'une refonte récente

- App store un peu moins fourni

- Nombre d'utilisateurs non communiqué

Serveurs / Collaboratif