Salesforce dote son CRM d'une interface graphique de nouvelle génération

L'éditeur américain a présenté hier Sales Cloud Lightning et Service Cloud Lightning. De nouvelles versions de ses outils de vente et de gestion du support client.

En 2015, Salesforce avait commencé à lever le voile sur Lightning : une nouvelle interface graphique conçue pour moderniser, à terme, celles de ses différentes solutions de CRM, mais aussi taillée pour créer, à la volée (par glisser-déposer de composants), des applications métier reposant sur sa plateforme. A l'occasion d'un événement qui se tenait ce 2 février à San Francisco, le PDG de Salesforce, Marc Benioff, a annoncé de nouvelles versions de Sales Cloud et Service Cloud refondues au couleur de l'interface graphique Lightning : Sales Cloud Lightning et Service Cloud Lightning.

Salesforce embarque un configurateur d'application

Sales Cloud Lightning (voir la slide ci-dessous) donne accès à un environnement visuel de configuration d'application. Il doit permettre aux équipes de vente de personnaliser leur console de supervision et leur processus (autour de la gestion de lead, de tunnel de vente...), jusqu'à la création d'applications ad-hoc.

Slide projetée par Salesforce à l'occasion de son événement du 2 février à San Francisco. © Capture JDN

Mieux gérer le support de terrain

Quant à Service Cloud Lightning, il est doté, en plus de cette nouvelle interface, d'une application, baptisée Field Service Lightning, présentée comme un moyen de rendre le support client plus agile. Le cas de la gestion des forces de terrain dédiées à la maintenance est notamment évoqué par Salesforce. Dans une telle configuration métier, Field Service Lightning doit permettre par exemple d'optimiser la gestion des affectations des agents de maintenance (via une approche cartographique et une allocation plus dynamique des missions par exemple).

Les versions  Lightning de Sales et Service Cloud doivent être livrées à la fin du mois de juillet prochain.

Slide projetée par Salesforce à l'occasion de son événement du 2 février à San Francisco.  © Capture JDN

Egalement introduit pour l'occasion, Sales Wave App est une application analytics conçue pour mieux exploiter les informations issues des applications Salesforce, par le biais d'APIs et de "Pipelines" de données.

Autre nouveauté dévoilée : SalesforceIQ Inbox. Reposant sur la technologie issue du rachat de RelateIQ, cette brique a pour but d'injecter des données de CRM dans les campagnes d'e-mailing.  Enfin, Salesforce a aussi présenté Salesforce SteelBrick CPQ : une nouvelle application basée sur la solution de "quote-to-cash" (ou gestion de la tarification et des devis) de SteelBrick - que l'éditeur de San Francisco a acquis fin 2016.

CRM